Yves Jégo quitte l’UMP touché par la «lepénisation»

de | 2011-05-12

Yves Jégo quitte l'UMP touché par la «lepénisation» - image  on http://www.billelouadah.fr
En tant que vice-président du Parti radical, il suit Jean-Louis Borloo…

Yves Jégo, l’ex secrétaire d’Etat chargé de l’Outre-mer, va «quitter l’UMP ce week-end».

Sur Europe 1, ce déçu du sarkozysme, également vice-président du Parti radical, explique qu’il veut désormais «construire une force nouvelle avec Jean-Louis Borloo.

«Je souhaite que le Parti radical prenne la décision de quitter l'UMP ce week-end, pour construire une nouvelle famille politique, avec les nouveaux centres et la gauche moderne», insiste le député de seine-et-Marne.

Il veut un «parti de la responsabilité sociale, des valeurs républicaines». Surtout au moment où il juge qu’il « y a une forme de gangrène de "lepénisation" qui est en train de gagner l'UMP».

Le Parti radical doit acter son départ de l'UMP

Notamment avec la polémique sur RSA.  Interrogé sur les propos de Laurent Wauquiez, il a répondu, ironique: «ce n'est pas Marine Le Pen qui dit ça?», tout en concédant qu’ «il y a sûrement une partie des Français d’accord avec Laurent Wauquiez».

Pour 2012, Yves Jégo veut «que la majorité présidentielle se présente diverse, avec plusieurs sensibilités qui s'expriment et puis au deuxième tour, on éliminera».
Il souhaite donc «que Jean-Louis Borloo soit candidat».

Ce dernier doit convaincre ses troupes, ce week-end, de quitter l’UMP lors du congrès national du Parti radical. Un départ que certains verraient d’un mauvais œil, dans l’optique des futures investitures aux législatives de 2012.

Source : 20 minutes – M.P. – Le 12 mai 2011