Dominique de Villepin fait vibrer la corde gaulliste

de | 2008-04-07

Dominique de Villepin fait vibrer la corde gaulliste - image villepin_lefigarofr_2 on http://www.billelouadah.fr D. de Villepin s’oppose encore une fois au chef de l’Etat.

   L’occasion était trop belle pour Dominique de Villepin. L’homme du non à la guerre en Irak est monté en première ligne dimanche pour défendre la «singularité» de la France.
Interrogé dimanche 6 avril 2008 sur Canal +, l’ancien premier ministre a fait entendre sa différence gaulliste quelques jours après la décision de Nicolas Sarkozy d’envoyer des soldats supplémentaires en Afghanistan.
   Implacable sur la politique étrangère du chef de l’État, il n’a pas ménagé sa critique sur le front intérieur.
Le remaniement de l’UMP ? «J’aurais préféré un électrochoc» pour tirer les leçons de la défaite des municipales. «L’UMP n’existe pas suffisamment depuis qu’il n’y a pas à sa tête de président élu par l’ensemble des militants», a-t-il regretté, avant de se dire favorable à l’organisation de courants à l’intérieur du parti. Villepin prépare-t-il la création d’un courant ? Il n’écarte plus pour le moment l’idée de se présenter à une élection. Ce ne sera pas à Paris. Mais on pourrait bientôt entendre parler d’une candidature Villepin. Pourquoi pas aux élections européennes en 2009 ?
Pour accéder à cet article publié dans Lefigaro.fr, cliquez-ici