Villepin dénonce le journalisme de Cour !

de | 2008-06-18

   Invité par l’université Paris Dauphine le 6 mai dernier, Dominique de Villepin s’en est violemment pris aux médias qui ont « kidnappé » la campagne présidentielle.
Dans une charge frontale, il appelle les journalistes à prendre leurs responsabilités et dénonce un esprit de cour généralisé. « Audace », « acidité », « sens critique »… voilà, pour l’ancien Premier ministre des qualités qui manquent désormais à une presse qu’il juge inféodée et victime des relations incestueuses entre médias et groupes industriels sous influence.

Invité dans le cadre des débats organisés par l’université Paris Dauphine, Dominique de Villepin a attaqué les journalistes et les rédactions qui ne joueraient plus leur « rôle démocratique », assurant que la presse sous l’Empire ou la IIIe République avait plus de charge polémique que celle de nos kiosques.
   
   Appelant à l’esprit « d’imagination et de critique » des intellectuels comme des journalistes, il a comparé la presse écrite à de la « pâtée pour chat » répétant en boucle les discussions des couloirs de Matignon ou de l’Elysée.
   
Une belle leçon de vigueur donnée aux journalistes… et à l’opposition !