Social : « Coup de coeur pour l’accueil des marcheurs métallos d’Arcelor Mittal de Florange »

de | 2012-04-07

Social :

Bobigny, Bourse du Travail, ce jeudi 5 avril 2012, avec de nombreux citoyens, je participais à l’accueil des métallos d’Arcelor Mittal de Florange (57).

Comment ne pas être admiratif face à des hommes aux yeux rougis et marqués physiquement par une marche de plus de 330 km n’ayant pour seul objectif que de défendre leur emploi ?

J’ajoute qu’à titre personnel je suis d’autant plus sensible à cette marche citoyenne que je partage avec ces « patriotes de l’industrie sidérurgique » des « racines lorraines ». En effet, comme de nombreux marcheurs, je suis petit-fils de mineurs. Mon grand-père paternel a travaillé à la Mine de fer de la Mourière à Piennes (54) et mon grand-père maternel  à celle de Joudreville à Bouligny (55).

Après avoir plaisanté sur la Lorraine, j’ai fait part à Edouard Martin, représentant CFDT au comité de groupe européen d’Arcelor Mittal, de mon immense respect pour sa détermination et son courage au cours de cette « marche de l’acier ».

A cela, Edouard Martin m’a rappelé chaleureusement que si j’étais un petit-fils de mineurs lorrains, je devais savoir ce que signifiait le courage… et aussi, que les soutiens manifestés les avaient beaucoup aidés et les confortaient dans leur détermination à aller jusqu’au bout pour relancer les haut-fourneaux du site de Florange.

Social : Ainsi, belle et digne leçon de « résistance pacifique » de ces hommes qui témoignent dans notre pays de l’importance des corps intermédiaires pour nous faire prendre conscience de la nécessité de mobiliser le plus grand nombre pour sauver l’acier lorrain.

Enfin, il est à souligner le passage remarqué et remarquable de Richard Bohringer qui s’est dit « bouleversé » par la démarche des métallos d’Arcelor Mittal « dans une région totalement abandonnée, sans aucune excuse » et leur a manifesté son soutien et sa tendresse.

Source : Aulnay Radical – Le 5 avril 2012