Service minimum d’accueil (SMA) : Gérard Ségura ne veut pas respecter la loi républicaine

de | 2009-01-29

Service minimum d'accueil (SMA) : Gérard Ségura ne veut pas respecter la loi républicaine - image  on http://www.billelouadah.fr  
    Déjà reconnu dans notre ville pour son incapacité à faire face à l’insécurité, Gérard Ségura ajoute désormais deux nouvelles cordes à son arc : celle d’un élu qui non seulement ne respecte pas la loi républicaine mais s'y s'oppose…

Ce mardi 27 janvier, le Tribunal administratif de Cergy-Pontoise, saisi par le Préfet de la Seine-Saint-Denis, avait enjoint la ville d’Aulnay-sous-Bois de mettre en place le Service minimum d'accueil (SMA) dans les écoles maternelles et primaires lors de la grève de ce jour.

  
Le maire fabiusien ne respectera donc pas l’injonction du tribunal administratif avec très certainement pour la ville le paiement d’astreintes qui n’affectera pas à coup sûr le porte monnaie de Gérard Ségura mais celui des contribuables aulnaysiens…


Gérard Ségura, décidément à sa seule écoute, ne semble pas mesurer les conséquences fâcheuses de sa décision partisane.

Cette attitude est déplorable à double titre car elle pénalise les parents et surtout elle n’a pas valeur d’exemple pour les plus jeunes !

En effet, comment demander à nos chères têtes blondes de respecter les règles élémentaires du savoir vivre ensemble alors que le maire de notre commune s’affirme au dessus des lois ?

  
   Pour être objectif, comme de nombreux parents, nous avons lu avec beaucoup d’attention le communiqué de Gérard Ségura !!!

A son obstruction de principe, nous répondons qu’il est curieux que, sur la même ville, Gérard Gaudron et son équipe municipale avaient été en mesure de mettre en place le Service minimum d'accueil !

Ainsi, certains élus le peuvent et d’autres prétendent ne pas le pouvoir…
Curieux, l
es aulnaysiennes et les aulnaysiens apprécieront…

  
Source : Aulnay Radical – Le 29 janvier 2009

3 réflexions au sujet de « Service minimum d’accueil (SMA) : Gérard Ségura ne veut pas respecter la loi républicaine »

  1. C. Hazebrouck

    C’est bizarre ce communiqué de presse… car dans le même temps M. Segura a transmis une lettre à tous les parents d’élèves disant uniquement qu’il ne peut pas organiser le SMA faute de moyens en nombre de personnel… A le lire, on a l’impression qu’il est désolé… En tout cas, il n’évoque dans ce courrier nullement son opposition farouche au SMA…
    2 communications différentes sur le même sujet… bizarre, bizarre.

  2. Alain RABIER

    Le S.M.A., c’est la loi, un point c’est tout.
    Une fois votée, la loi ne se discute pas.
    Elle s’applique.

  3. JOSE

    Il n’est pas digne d’être maire de cette ville ce grand…..Mr promesse.
    Vivement le retour de la droite pour le bien de notre ville.

Les commentaires sont fermés.