RER B : L’incendie sème la pagaille dans le RER

de | 2008-08-13

RER B : L’incendie sème la pagaille dans le RER - image reuters on http://www.billelouadah.fr  Un banal incendie gare du Nord ,lundi soir, a perturbé le trafic sur les lignes B et D du RER. La circulation n’était pas revenue à la normale hier soir.
   
Presque vingt-quatre heures après l’incident, le même avertissement s’affichait toujours hier soir sur les petites télés de la gare du Nord. « En raison d’une panne du système de sécurité, le trafic de la ligne B est perturbé et l’interconnexion suspendue. » Traduction : depuis lundi soir et hier toute la journée, les RER B et D ne pouvaient pas emprunter la gare souterraine.
   
Et ces perturbations pourraient bien se poursuivre aujourd’hui
   
Les raisons ? Un incendie d’origine indéterminée qui s’est déclaré lundi vers 23 heures dans un local technique de la gare du Nord abritant le système de désenfumage de la gare. « En clair, ce système permet de désenfumer la gare souterraine si un incendie s’y déclare, précise Tanguy Cotte-Martinon, le directeur de la gare du Nord Transilien. Il est donc impossible de la rendre accessible tant que le problème n’est pas résolu. Nos équipes techniques sont en train de faire le maximum pour le réparer et permettre au trafic de reprendre le plus vite possible. Peut-être demain matin (13 août 2008), mais ce n’est absolument pas certain. »
   
En attendant la reprise normale du trafic, des dizaines d’agents SNCF, y compris des vendeurs ou des membres de l’encadrement, ont été dépêchés sur le terrain pour orienter les voyageurs. « Je vais à Sarcelles, s’inquiète une dame d’une quarantaine d’années, c’est possible ? » « Il suffit de vous rendre en gare de surface », lui répond une responsable commerciale de la SNCF assaillie par l’inquiétude et les questions des voyageurs. « C’est un véritable bazar, soupire Mabalia, qui tentait hier soir de rejoindre Aulnay-sous-Bois par le RER B après une journée de travail. Il m’a déjà fallu plus de vingt minutes pour sortir de la ligne 4 et rejoindre la voie du RER. Et encore, j’ai emprunté un passage interdit… » D’autant plus agaçant que, comme le rappelaient hier de nombreux habitués de la gare du Nord, ce n’est pas la première fois que le trafic y est perturbé ces derniers mois. En mai, un feu de broussailles au pied d’un poteau de signalisation situé à Saint-Denis avait déjà entraîné la paralysie de l’ensemble de la gare pendant une heure et demie. Quelque 300 trains Thalys, TGV, Eurostar et RER avaient été retardés, puis légèrement perturbés le lendemain. « Notre priorité, c’est la sécurité, tranche Tanguy Cotte-Martinon. En moyenne, 600 000 voyageurs par jours transitent par la gare du Nord pendant l’année et ils sont à peine moins nombreux au mois d’août. Nous ne pouvons pas nous permettre de prendre le moindre risque. »
 
Source : Le Parisien – Violette Lazard – 13.08.2008
 
*A noter, en marge de cet article du Parisien, la multiplication et le développement de blogs d’usagers en colère de la ligne B du RER :
 
Ras le bol du RER B 
Comité de Défense des Voyageurs du RER B
Les Galériens du RER B