Régionales 2010 – Ile-de-France : 5 propositions pour un service maximum dans les transports

de | 2009-10-04

Régionales 2010 - Ile-de-France  : 5 propositions pour un service maximum dans les transports - image  on http://www.billelouadah.fr Rama Yade et Frédéric Valletoux, porte-parole de la campagne de Valérie Pécresse, se félicitent de la richesse des débats qui ont eu lieu aujourd’hui dans les huit départements d’Ile de France au cours des conventions transports animées par l'équipe de campagne. Ces conventions, qui ont réuni 2000 Franciliens, s’inscrivent dans le cadre du débat d’idées voulu par Valérie Pécresse pour apporter des solutions au quotidien des Franciliens.

Les Franciliens ont posé les problèmes quotidiens de transport dans chacun des huit départements et ont fait des propositions. Des idées nouvelles ont émergé pour enrichir le Gand Paris. Elles s’articulent autour de cinq propositions pour un service maximum dans les transports :

Faire des gares des lieux de vie multiservices afin de simplifier la vie des Franciliens. Ils passent un tiers de leur temps de trajet dans les gares : ils devraient pouvoir en profiter pour se débarrasser de toutes leurs corvées quotidiennes (formalités administratives, courses, pressing, etc.). Il s’agit de faire des gares des lieux de vie, d’installer des magasins et des points relais administratifs dans les gares.

Inventer un « Pass Navigo intelligent » qui choisirait automatiquement le tarif le plus avantageux. Les Franciliens disposent d’un des titres de transport les plus modernes du monde : le Pass Navigo. Mais celui-ci est utilisé à 1 % de ses possibilités : il sert juste à faire disparaître les tickets. Grâce à sa mémoire, le Pass pourrait calculer automatiquement le tarif le plus avantageux : si vous prenez le RER une fois dans la semaine, il débite un trajet au prix normal. Mais si vous le prenez deux fois par jour tous les jours, il vous appliquera automatiquement le tarif « carte orange » à la semaine. Si vous changez de zone pour un trajet, il ne calcule que la différence entre votre forfait et la distance qui reste à parcourir. Ce système mettra fin aux inégalités qu’entraîne la superposition incompréhensible de plus de 150 tarifs : les Franciliens ignorent la plupart des réductions auxquelles ils pourraient avoir droit. Les Franciliens garderaient la maîtrise de leur budget de transports, grâce aux forfaits, mais auraient la garantie de ne pas dépenser plus que nécessaire. Un forfait parking plus une journée dans les transports parisiens pour encourager le covoiturage et l’utilisation de parkings aux portes de Paris.

Créer immédiatement de nouvelles lignes de bus de banlieue à banlieue. Les automobilistes franciliens prennent le plus souvent leur voiture parce qu’ils n’ont pas d’autre solution, faute de ligne de transports reliant directement la banlieue à la banlieue. Pour faire sauter les bouchons qui sinistrent les autoroutes d’Île-de-France, il faut créer très rapidement de nouvelles lignes de bus banlieue-banlieue, à haute qualité de service et environnementale, qui rouleraient sur des voies dédiées.

Réconcilier voiture et écologie en lançant un plan « autoroutes du Grenelle de l’environnement» autour de 3 axes d’amélioration :
– En lançant un grand plan de protections phoniques ;
– En renforçant toutes les initiatives industrielles pour la voiture propre ;
– En développant les voies réservées aux bus, aux taxis mais aussi aux voitures d’au moins trois passagersLe covoiturage serait encouragé également par la création de parkings et d’outils internet de mise en relation.

Faire de la Seine l’artère propre de l’Île-de-France. Pour soulager les voies routières et faciliter la valorisation des déchets, le transport fluvial peut être utilisé pour collecter les déchets et les envoyer vers des sites de traitement ou d’enfouissement propres.

Source : pecresse-iledefrance.fr – Le 03 octobre 2009

Une réflexion au sujet de « Régionales 2010 – Ile-de-France : 5 propositions pour un service maximum dans les transports »

  1. Alain RABIER

    Question cruciale que celle des transports. Il est certain que les incitations à avoir recours au transport en commun doivent être développées.
    Comment se positionne le PRV sur ce point?
    [NDLR : Pour rappel, par son soutien, le Parti Radical d’Ile de France a pleinement contribué à la désignation de Valérie Pécresse comme chef de file pour les régionales.
    D’ailleurs, on retrouve les radicaux Yves Jégo et Patrice Gassenbach dans le comité de campagne de Valérie Pécresse…
    Ainsi, le Parti Radical participe au quotidien au projet qui sera présenté aux franciliens par Valérie Pécresse.]

Les commentaires sont fermés.