Quartier du Gros Saule : Compte Rendu de la Réunion publique – Partie 1

de | 2009-03-05

   Après le quartier de Mitry (Partie 1 et Partie 2) et la cité de L'Europe, le Maire Gérard Ségura et son équipe organisaient le 27 Février 2009 une réunion publique de rencontre avec les habitants du quartier du Gros Saule, dans la salle Tabarly.
Sans objectifs précis au départ, la sécurité, les difficultés liées à l'habitat et la crise économique ont eu la part belle lors de cette soirée, dans une ambiance qui ressemblait aux réunions pré-électorales des dernières municipales.

                                              "Réunion de contact"

C'est ainsi que le Maire Gérard Ségura qualifiera cette réunion, en préparation aux prochaines réunions de quartier, prévue à partir de mi-Avril.
Les objectifs établis dès le départ étaient de donner la parole aux habitants du quartier, afin de soulever les problèmes récurrents, et de donner une ébauche de solution, orale, moralisatrice et rassurante.

Comme à l'accoutumée, bien que solidement entouré de plusieurs adjoints, le Maire socialiste entretiendra quasiment la totalité des échanges avec la population.
Le ton est rapidement donné, avec l'information sur la suppression de 18 agents de polices sur le territoire de Sevran et d'Aulnay-sous-Bois, causant, selon lui, la montée de l'insécurité et les difficultés rencontrées actuellement dans le secteur.
L'Etat est, selon Gérard Ségura, le principal responsable dans cette affaire !

Les habitants, quant à eux, ont soulevé les problèmes suivants :

·         Manque d'un bureau de poste, ce qui implique des déplacement vers la gare de Sevran-Beaudottes ou vers le vieux pays, difficile pour les personnes âgées ou à mobilité réduite

·         Problèmes récurrents de stationnement, alors que des parking souterrains, réaménagés récemment, sont libres ou peu remplis. Certains habitants ont d'ailleurs réclamé à ce que le parking en face du foyer du Gros Saule soit réouvert pour les habitants

·         Problèmes de logements insalubres, peu entretenus ou dysfonctionnements du bailleur

·         Violences dans le collège Pablo Néruda ou jeux dangereux en dehors et dans l'enceinte de l'école Aragon

·         Nuisance des motos, qui nuisent à la tranquillité du quartier, et perturbant parfois le sommeil des habitants la nuit

·         Problème d'accès aux habitants par rapport aux regroupement de jeunes devant les halles d'entrée

·         Proximité des antennes-relais par rapport aux écoles, et craintes de risques sanitaires liées aux radiations électro-magnétiques

·         Sabotage de l'éclairage publique, jetant dans la pénombre, fréquemment, une partie du quartier

                                             "Immobilère 3F pointée du doigt"

Immobilière 3F (I3F) est le principal bailleur dans le quartier du Gros Saule. De nombreux habitants se sont plaints du manque de suivi de ce bailleur, du non respect des habitants, de la non-rénovation des équipements jugés vétustes.
Également, l'architecture globale a été mise en cause, notamment sur le manque d'ensoleillement de certains appartements, favorisant l'humidité et la détérioration de l'intérieur.

Le Maire se propose de servir d'intermédiaire entre les habitants et le bailleurs, et demande même à ce que l'association déjà en place pour défendre les locataires (l'Amicale du Gros Saule) soit renforcée par l'adhésion de nouveaux plaignants.

Il semble que les relations avec le bailleur soient, en grande partie, responsables du sentiment d'abandon et d'isolement de ce quartier, vis à vis du reste de la ville.

   Ce week-end, nous publierons la deuxième partie de ce compte rendu avec notamment un vif échange polémique entre le maire socialiste et le responsable local du MoDem !
 
Source : Aulnay Radical – AK – Le 5 mars 2009

 

3 réflexions au sujet de « Quartier du Gros Saule : Compte Rendu de la Réunion publique – Partie 1 »

  1. jean latouche

    En résumé les coupables sont le bailleur et l’Etat. Bref rien de neuf dans le discours.
    Pour les solutions…que propose t’il ?
    L’élue chargée du logement était t’elle présente pour retranscrire les demandes des administrés?
    La renaissance se fait attendre…

  2. SCHWEITZER

    MOI JE N Y COMPRENDS RIEN . IL Y A UN GROS PROBLEME DANS CE QUARTIER LE PREIMER PROBLEME EST QUE TOUT CETTE HIVER AU NIVEAU DR SCHWEITZER .IL N Y AVAIT PAS DE LUMIERE. IL Y A CE PROBLEME DE SQUATT DANS LES BATIMENTS .DES GENS KI FONT CACA ET PIPI DANS L’ASCENCEUR. ON REMET LE FAUTE SUR LA GARDIENNE PARCE KE CA NA PAS ETE NETTOYER . CELA N EST PAS NORMAL LA GARDIENNE N EST PAS LA POUR NETTOYER LA MERDE DES AUTRES AU SENS PROPRE DU TERME.
    SOIT DISANT QUE LES TOURS 26 ET 28 RUE DU DR SCHWEITZER ETAIT TROP VIEILLE QU ELLE DEVAIT ETRE DETRUITE ET QUE NOUS DEVIONS ETRE RELOGE AUTREPART. ALORS JE N Y COMPRENDS PLUS RIEN.

  3. rimk

    Bonjour,
    3 F LAISSE POURRIR LES CITES !!! ET AUCUN RESPONSABLE MUNICIPAL NE S EN OCCUPE.
    J’habite une cité difficile à sevran beaudottes dans un hlm appartenant à la société 3f.
    Autrefois, il faisait bon vivre dans ce quartier, depuis quelques années tout se dégradent, les 3f n’entretiennent plus rien, tout est laissé à l’abandon malgré les charges exponentielles !!! on paie autant de charges que dans le 16 ème ! lol.
    Certes certains locataires manquent d’hygiène et ont aucun savoir vivre, ils donnent des appartements à n’importe qui.
    c’est pas une raison pour ne plus nettoyer les parties communes, les ascenseurs fonctionnent une fois sur deux dans une tour à 15 étages !!
    Plus de gardien !! lorsque vous appelez les 3 f, ils interviennent 1 mois après pour réparer un interphone qui a du coup fini en pièces !!!
    Manque de reactivité de ce bailleur hlm !! ou va l’argent des loyers et des charges ??
    Plus d’espaces vert, du béton partout, ils ont fait d’une cité, un parking !

Les commentaires sont fermés.