Quartier de Mitry : Compte rendu de la « Réunion publique autour des questions de sécurité »

de | 2009-02-19

Quartier de Mitry : Compte rendu de la      A la demande de nombreux lecteurs qui souhaitaient disposer d’un compte rendu sur les réunions mises en place par la majorité municipale socialiste, l’équipe d’Aulnay Radical (enrichie d’un nouveau rédacteur en la personne d'Arnaud Kubacki) se lance dans cet art délicat qu’est la retranscription de ce type de manifestations souvent partisanes.
Parce que nous sommes attachés à un débat apaisé, nous invitons celles et ceux qui souhaitent apporter un commentaire ou leur témoignage sur cette réunion à s’exprimer dans le respect des uns et des autres.

C'est dans une atmosphère plutôt électrique que s'est tenue, dans le réfectoire de l'école Ambourget, quartier de Mitry, le mardi 10 Février 2009, une réunion extra-ordinaire sur l'insécurité grandissante dans le quartier.
Le Maire et plusieurs de ses adjoints, des élus de l'opposition, et plus d'une cinquantaine de personnes étaient présents dans le réfectoire. Cette réunion fait suite à l'agression, à une semaine d'intervalle, de deux chauffeurs de bus.
Ces conducteurs des Courriers Ile de France (CIF) utilisent leur droit de retrait pour ne plus desservir l'arrêt Saint Paul, dans le quartier de Mitry, provoquant la colère et de multiples désagréments pour les habitants de ce quartier, notamment les personnes âgées.

D’emblée, Gérard Ségura impose son style : il est comme à son habitude quasiment le seul à s’exprimer parmi les élus de sa majorité.
Le ton est donné : incisif, ironique, parfois agressif…
Le Maire profite d'une salle majoritairement acquise à sa cause pour régler ses comptes avec l'opposition.

Ainsi, dans une ambiance qui n’est pas favorable aux débats, le Maire socialiste présente ses propositions :

·         Doublement de la puissance des ampoules de l'éclairage public sur le trajet des Bus n°15 et n°43, afin de diminuer le sentiment d'insécurité

·         Le recrutement de 3 médiateurs supplémentaires permettant, de 18h0 à 21h00, d'assister les conducteurs de Bus dans le quartier

·         Envoi d'une équipe de la police municipale, de 17h30 à 22h30, pour suivre les bus dans le quartier, afin d'éviter tout débordement

·         Demande, en appui aux délégués du personnel du CIF, d'équiper les 20 derniers bus de vidéo-surveillance

Il est important de souligner que l’annonce de ces propositions s’est faite en présence d’un responsable des Courriers Ile de France (CIF).
A l'heure où nous publions cette note, ces propositions ne semblent pas avoir convaincu les conducteurs de bus pour desservir le quartier de Mitry…

   Dans les prochains jours, nous aborderons les autres points marquants de cette réunion avec notamment l’attitude surprenante d’associations pro-séguriennes arguant l’amélioration de la situation dans le quartier de Mitry !

Source : Aulnay Radical – AK – Le 19 février 2009