Quartier de Mitry : Compte rendu de la « Réunion publique autour des questions de sécurité » – P2

de | 2009-02-28

Quartier de Mitry : Compte rendu de la     Après avoir publié les propositions de Gérard Ségura qui n’ont toujours pas convaincu les conducteurs de bus pour desservir le quartier de Mitry, nous abordons les autres points marquants de cette réunion avec notamment l’attitude surprenante d’associations pro-séguriennes arguant l’amélioration de la situation dans le quartier de Mitry !


  
En parallèle aux discussions sur la sécurité dans le quartier,
Gérard Ségura a évoqué la possibilité d'implantation d'une agence Caisse d'Epargne en lieu et place de l'agence Crédit Lyonnais, détruite lors des émeutes de Novembre 2005. On y apprend qu'un nouveau syndic a vu le jour, et que la question des réparations serait dans un stade avancé.
Le Maire en a profité pour faire part d'un projet visant à restructurer l'immeuble à l'entrée de la rue du 8 Mai (public) afin de développer le commerce de proximité.

Enfin, Gérard Ségura termine par l'annonce du recrutement d'une personne supplémentaire pour monter une structure spécialisée dans l'assistance sociale, et de 3 éducateurs spécialisés (dont deux financés par le Conseil Général de la Seine Saint Denis) pour accompagner les habitants du quartier de Mitry.
Autre surprise, l'annonce hypothétique de la vente du patrimoine immobilier LOGIF, et où le Maire se propose, en fonction de l'état des finances de la ville, de racheter (via l'OPHLM).

Ainsi, dans une ambiance acquise à Gérard Ségura et aux allures de meeting, des habitants ont pu tout de même s'exprimer en parlant du problème récurrent de stationnement, du ramassage des ordures, des arbres non entretenus, des problèmes de nuisance liés à la circulation ou aux jeunes gens ne respectant pas le silence la nuit (notamment par rapport au City Stade, squatté jusque tard dans la nuit).

Plusieurs associations pro-Séguriennes ont également tenu la part belle des discussions, arguant l'amélioration de la situation dans le quartier malgré les violences répétées, et ce sans donner la moindre mesure factuelle ni même argumenter sur ces déclarations.
Au contraire, certaines d'entres-elles en ont profité pour attaquer l'ancienne majorité municipale. Cependant, quelques habitants ont condamné ces propos, prétextant un jeu électoraliste de ces associations.

Dans une atmosphère hostile entretenue par les déclarations de Gérard Ségura, l’opposition municipale a condamné le manquement de la nouvelle majorité en terme de sécurité. C'est ainsi que l'on apprend que l'observatoire de la tranquillité, le Contrat local de sécurité et les médiations ont été abandonnés par la nouvelle équipe. Le Maire rétorquera que ces dispositifs ne servaient à rien, sans justifications (Les élus d’opposition souhaitant débattre de ces propos lors du prochain conseil municipal).

La fin fut chaotique, avec des échanges vifs entre quelques adjoints et élus de l'opposition, avec parfois des insultes, contraires aux valeurs démocratiques et républicaines.
Preuve de son désir d'en découdre dans un contexte pré-électoral, Gérard Ségura a profité de l'annonce de la suppression de la Taxe Professionnelle pour mettre à mal le député de la majorité présidentielle, sur la future situation financière de la ville.

Pour terminer, chose très marquante de cette soirée liée à la sécurité, le mutisme complet de l'adjoint au Maire chargé de la sécurité, Joël Guillemin, qui avait déclaré dans le Parisien qu'il « n'avait pas vu venir ces événements…».

Source : Aulnay Radical – AK – Le 28 février 2009

2 réflexions au sujet de « Quartier de Mitry : Compte rendu de la « Réunion publique autour des questions de sécurité » – P2 »

  1. jean latouche

    Vous parlez d’un recrutement dans le social, il existe bien une antenne sociale sur le secteur ?
    pour l’arrivée d’un nouvel établissement bancaire, je n’y crois pas vu l’état des caisses d’épargne… et la nouvelle fusion…
    si c’était une réunion sur l’insécurité, ça me parait être un hors sujet vu les réponses

  2. yousri Hidri

    Il y a bien eu ce que certains appelleraient une « reunion », d’autres diraient plus un meeting plus que partisan, avec invitations et sieges reservés a plusieurs vassaux, camarades, ami(e)s, reel travail d’aparatchik(chacun son role, et n’en sortez pas)), tant toutes les conclusions, et ce quel que soit le probleme cité, revenait toujours a la « gloire » du maire et de ses « actions » dirigées, maire derriere lequel, il nous faut tous nous federer(c’est la phrase a la mode), ensemble, d’apres lui( ceux qu’il a « choisi », pour ne pas dire soudoyé), mais tout de meme en respectant une certaine hierarchie(pas folle la guepe).
    Frappé aussi par l’etat vegetatif de certains, dont aucune parole n’a franchi la bouche(bizarre pour des elus « impliqués », et dont les reponses sur les dossiers les concernant etaient plus qu’attendus, vous me direz certains en ont fait des caisses, et pas de la meilleure qualité, dommage pour ceux qui sont respectueux, polis, representés malheureusement par ce genre de comportements, et donc par ce visage politique plus que pejoratif, sans bien sur parler de l’extreme politesse d’une bonne partie des elus, entre autres, ne disant pas bonjour, idem dimanche dernier a Scohy, mais un doute m’habite, le pouvoir est il a gauche(ou a l’extreme, chassez le naturel, et la moustache…)? La « democratie de facade », prend alors tout son sens, et se verifie, meme dans le ton employé, et la consideration inexistante, a part si vous etes partisan ou proche, et encore….pas toujours.
    Nous avons quand meme bien ri, « l’achat de l’OGIF, les decisions farfelues, les incoherences, tout cela mélé aux comportements cités plus haut,a ceux qui ont appris un texte par coeur a « reciter », dans le sens voulu bien sur, nostalgie de la « guerre froide »? Il faut tant de personnes pour faire CA!!!!
    Vous me direz, plus le, les mensonges sont gros, plus ca passe.
    Jean, vous parlez de reponses, je n’en ai vu ni entendu aucune, par contre, comme dit precedemment, a la fin de chaque « element »(a verifier) apporté, c’est « ensemble »,mais dans un elan se voulant charismatique et rassembleur(hahaha!), que le maire actuel appelle a la mobilisation de tous les aulnaysiens(contre quoi, nous n’avons pas tres bien compris).
    Vous aurez compris que beaucoup ont trouvé que le niveau fleurtait dangereusement avec le caniveau, desole une fois de plus pour ceux qui font leur boulot, et se sentent investis d’une reelle mission au service des aulnaysiens(et je sais qu’il y en a dans la majorité), entachés par ces comportements inadmissibles de la part d’un elu.
    Pourquoi Madame Benhamou n’est elle pas restée, cela aurait ete interessant, passant devant les gens sans meme dire bonjour,(on est d’accord sur les droits, mais il y a aussi les devoirs, a moins d’etre la reine du chateau, quand bien meme elle y aurait été assujettie ausssi).

Les commentaires sont fermés.