Aulnay-sous-Bois : Polémique autour de la contre-manifestation PS/PRG/PCF organisée le 5 Juin 2010

de | 2010-06-01

Une fois de plus, le collectif intitulé "Citoyens aulnaysiens unis pour la construction de logements pour tous" (animé par la directrice de la direction Enfance-Jeunesse d'Aulnay-sous-Bois),  organise une contre-manifestation à l'encontre du collectif d'associations s'intéressant au Plan Local d'Urbanisme.

Après l'appel à contrer la réunion pacifiste organisée dans la cité Arc En Ciel (devant l'émoi occasionné, la contre-manifestation socialiste fut annulée), c'est aujourd'hui le rassemblement devant l'Hôtel de ville qui est visé.

Soutenu par les groupes politiques PS/PRG/PCF, ce collectif, par le biais d'un tract diffusé dans les Aulnay-sous-Bois : Polémique autour de la contre-manifestation PS/PRG/PCF organisée le 5 Juin 2010 - image  on http://www.billelouadah.fr quartiers Nord de la ville, appelle à une mobilisation le Samedi 5 Juin à 10H30, devant la Mairie. Le blog Aulnay Autrement, où la majorité des articles est écrite de manière anonyme ou sous nom d'emprunt, relaye également cet appel à la mobilisation.

Or, de longue date, le collectif "PLU" avait appelé, au même endroit et à la même date (11H00), à manifester contre le manque de concertation auprès des riverains concernés par les possibles constructions d'immeubles dans les différents secteurs de la ville, constructions désormais rendues possibles par les modifications souhaitées à la hâte par Gérard Ségura.

Ces militants irresponsables, dont leur idole annonça lors de son investiture vouloir être le Maire de  tous les Aulnaysiens, semblent ainsi compromettre tout esprit de dialogue constructif et apaisé pour attiser les tensions et monter les quartiers les uns contre les autres.

Nous condamnons cette attitude provocatrice, non ouverte au débat et au respect du vivre-ensemble, et appelons l'ensemble des manifestants à la retenue.

Pour rappel, le collectif des 10 associations ayant pour vocation de préserver Aulnay Sous Bois du Bétonnage, n'est pas  opposé, à une très large majorité, à toute construction de logements même sociaux. Au contraire, nombreux sont ceux qui, parmi ce collectif, souhaitent, dans un débat apaisé, concerter les riverains des quartiers concernés, dans un objectif de construire des logements adaptés, sans défigurer l'environnement proche.

Aulnay Radical confirme, à l'instar du conseiller général Jacques Chaussat, que seules la concertation (qui implique, de part et d'autre, des compromis) et la discussion permettront, sans attiser les tensions, la construction des logements de demain. Ainsi, en lien avec la population, nous pourrons ancrer la ville dans un développement urbain et économique maîtrisé.

En cas de dérapages, pour avoir soutenu ces manifestants en apposant les logos sur le tract distribué récemment, le maire et les principaux responsables politiques de la majorité municipale porteraient une lourde responsabilité.

Nous participerons en tant qu'observateur à la manifestation pacifique organisée par le collectif des associations du PLU, et nous vous reporterons son déroulement.

Aulnay Radical, Jacques Chaussat et l'ensemble des élus politiques du parti Radical-UMP lancent un appel au calme, et invitent le Maire et ses collaborateurs à plus de dialogue. Ce n'est que par cette attitude que pourra être bâtie la ville de demain, une ville solidaire, respectueuse, accueillante et verdoyante.

Source : Aulnay Radical – AK et BO – Le 1er juin 2010

4 réflexions au sujet de « Aulnay-sous-Bois : Polémique autour de la contre-manifestation PS/PRG/PCF organisée le 5 Juin 2010 »

  1. Jean Latouche

    Cette agitation sent le désespoir… il faut vraiment un recrutement au service communication ainsi qu’un budget illimité…
    allez Ségura ! tu peux le faire!

  2. Catherine

    c’est bas et enfantin. Pourquoi organiser une contre manifestation, pourquoi nous empécher de dire notre mécontentement. je n’est pas envie de rentrer dans ce jeu de guerre guerre entre quartiers. En tout cas merci pour l’info, je vais rester tranquille chez moi, ranger ma voiture on s’est jamais et regarder le spectacle de mon balcon.

  3. Alain RABIER

    Dommage, Madame, que vous ayez cette réaction d’auto-censure, car c’est exactement ce que les organisateurs de la contre-manifestation recherchent.

  4. Catherine

    Je sais vous avez raison mais mes voisines m’ont fait changer d’avis ce matin. On sera là .

Les commentaires sont fermés.