Ne pas Voter MACRON est une FAUTE impardonnable !

de | 2017-05-04

Ne pas Voter MACRON est une FAUTE impardonnable ! - image Indifférence-Billel-Ouadah-243x300 on http://www.billelouadah.frAlors que de nombreuses personnes, affichant leur prétendue hostilité au FN, cherchent à se trouver des excuses pour ne pas voter ou appeler à voter clairement Emmanuel Macron, j’observe que les différents soutiens de Marine Le Pen au sein des débats télés ou radios coupent sans cesse la parole de leurs interlocuteurs et usent constamment de l’invective…

Ce qui est extraordinaire, c’est lorsqu’on les interroge sur leur programme notamment l’euro, l’Europe, ils ont pour réponses immédiates : immigration, islam, insécurité, finance, Rothschild, mondialisation…

Nous pouvons également ajouter les détestables publications de la fachosphère…

Nous sommes là en présence de codes sémantiques ou iconographiques reprenant la même démarche que ceux de la propagande antisémite des années 1930. Ce n’est pas anodin, ces professionnels de la politique jouent sur les peurs des français…

La situation est si grave qu’on ne peut même pas sourire du plagiat du discours de Fillon repris par la candidate frontiste. Cela nous est présenté par le FN comme un clin d’œil ; là, ce n’est plus la grosseur de la ficelle dont il est question mais bien de prendre sans vergogne chacun de nous pour des imbéciles !!!

Attention, DANGER ! Ils ne sont même pas encore au pouvoir que nous avons déjà un aperçu de ce que seraient leurs pratiques !!!

Enfin, ne pas voter Macron le 7 mai doit ramener chacun de nous à ce célèbre poème du Pasteur Martin Niemöller qui, séduit dans un premier par le régime hitlérien, fut transféré en 1941 au camp de Dachau. Libéré en 1945, il devint militant pacifiste et consacra le reste de sa vie à la reconstruction de l’Église protestante d’Allemagne.

« Quand ils sont venus chercher les communistes,
Je n’ai rien dit,
Je n’étais pas communiste.
Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
Je n’ai rien dit,
Je n’étais pas syndicaliste.
Quand ils sont venus chercher les juifs,
Je n’ai pas protesté,
Je n’étais pas juif.
Quand ils sont venus chercher les catholiques,
Je n’ai pas protesté,
Je n’étais pas catholique.
Puis ils sont venus me chercher,
Et il ne restait personne pour protester »

#JeVoteMacron #France