Les socialistes de Seine-Saint-Denis favorables au découpage électoral d’Aulnay-sous-Bois

de | 2009-05-28

   Sous l’impulsion du grand communicant Claude Bartolone, les socialistes de Seine-Saint-Denis ont tenu ce lundi 25 mai 2009 une conférence de presse favorable au découpage électoral d’Aulnay-sous-Bois. Le PS s’oppose ainsi à l’unité et à la cohérence de territoire de notre ville d’Aulnay.

 

En effet, dans sa volonté hégémonique sur le département (5 députés PS, 4 PCF, 3 UMP et 1 NC), le PS préconise la suppression de la 10ème circonscription (Aulnay-sous-Bois et Les Pavillons-sous-Bois) détenue par l’UMP.

 

Notre ville d’Aulnay serait alors divisée sur la base de ses deux cantons (nord et sud).

Nous n’aurions plus un député mais deux ; autant dire que cela provoquerait "une fracture territoriale" dans la gestion des dossiers aulnaysiens.

 

Accepter le découpage socialiste reviendrait aujourd’hui à avoir pour le sud d’Aulnay, la députée socialiste du Vaucluse Elisabeth Guigou et pour le nord, la députée communiste Marie-George Buffet.

En Seine-Saint-Denis, au vu des relations tendues entre le PS et le PCF, on peut douter d’une approche commune des problématiques de notre belle ville d’Aulnay-sous-Bois.

 

   Finalement, lorsque l’on s’attarde quelque peu sur les motivations socialistes de faire disparaître la 10ème circonscription, on peut les résumer à la seule volonté corporatiste du PS de sauver le soldat parlementaire Daniel Goldberg

Source : Aulnay Radical – BO – Le 28 mai 2009