Les Jeunes Radicaux s’inquiètent de l’entrée du Mouvement Pour la France (MPF) dans la majorité

de | 2009-08-13

Les Jeunes Radicaux s'inquiètent de l'entrée du Mouvement Pour la France (MPF) dans la majorité - image  on http://www.billelouadah.fr    PARIS (AFP)  Les Jeunes Radicaux (Parti radical, intégré et associé à l'UMP) s'inquiètent, mercredi, du "grand écart" entre les valeurs "d'une droite souverainiste et d'une droite européenne", au sein de la majorité présidentielle, avec l'arrivée du parti de Philippe de Villiers.

Le président du Mouvement Pour la France (MPF) a annoncé mardi 4 août qu'il rejoindrait à la rentrée le "comité de la majorité" présidentielle, structure multipartite chargée de coordonner l'UMP et ses partenaires (associés ou alliés) en vue des prochaines échéances électorales, notamment les régionales de 2010.

Pour les Jeunes Radicaux, selon un communiqué de leur présidente Annabelle Ferry, la "majorité présidentielle, dans un souci légitime d'ouverture et de rassemblement, réalise aujourd'hui un grand écart évident (…) entre les valeurs d'une droite souverainiste et celles d'une droite européenne".

"Si les partis membres de ce "comité de liaison" ne sont pas en contradiction frontale sur tous les sujets, des tensions apparaîtront inéluctablement, eu égard aux valeurs contradictoires qui sont défendues par chacun", avertit la responsable valoisienne.

"Si les Jeunes Radicaux se réjouissent qu'un tel débat puisse avoir lieu entre des sensibilités différentes (…) encore faut-il qu'un consensus soit possible, réalisable et constructif", ajoute-t-elle.

   Le "comité de la majorité" officiellement installé le 30 juin regroupe l'UMP, trois formations intégrées au parti majoritaire (le Parti radical de Jean-Louis Borloo, Les Progressistes de l'ex-socialiste Eric Besson et Le Parti Chrétien démocrate de Christine Boutin), et deux formations alliées (le Nouveau Centre d'Hervé Morin et La Gauche moderne de l'ex-socialiste "blairiste" Jean-Marie Bockel).

Source : Les Jeunes Radicaux – Le 7 août 2009

Une réflexion au sujet de « Les Jeunes Radicaux s’inquiètent de l’entrée du Mouvement Pour la France (MPF) dans la majorité »

  1. julie

    Même si ça ne plairait sûrement pas à J-Louis Borloo , la miss Boutin devrait mettre de l’eau dans son vin , et pas seulement dans son vin de messe.

Les commentaires sont fermés.