Les habitants des rues de Pimodan et Roger Salengro entre colère et inquiétude

de | 2009-05-18

   Toujours dans notre volonté de donner la parole aux habitants, l'équipe d'Aulnay Radical s'est déplacée aux abords des rues de Pimodan et Roger Salengro (centre-ville, proche de la place du Général Leclerc) afin de faire le point sur la situation générale du quartier et particulièrement sur les constructions en cours.

Les habitants des rues de Pimodan et Roger Salengro entre colère et inquiétude - image  on http://www.billelouadah.fr Les habitants des rues de Pimodan et Roger Salengro entre colère et inquiétude - image  on http://www.billelouadah.fr

Les habitants des rues de Pimodan et Roger Salengro entre colère et inquiétude - image  on http://www.billelouadah.fr

Les habitants des rues de Pimodan et Roger Salengro entre colère et inquiétude - image  on http://www.billelouadah.fr

La communication encore une fois mise à mal

Interrogés sur le projet de construction au 13 rue de Pimodan, beaucoup de riverains nous ont déclaré ne pas connaître la nature du projet, ni même être informés sur la construction d'un futur bâtiment.
Malgré la présence de panneaux annonçant à la fois un permis de démolir et un permis de construire devant l'entrée de l'actuel pavillon, peu de personnes semblaient informées sur ce projet.

Les habitants des rues de Pimodan et Roger Salengro entre colère et inquiétude - image  on http://www.billelouadah.fr Les habitants des rues de Pimodan et Roger Salengro entre colère et inquiétude - image  on http://www.billelouadah.fr

Un projet très critiqué

Averti de la construction d'un bâtiment devant accueillir plusieurs appartements, les riverains ont quasiment tous condamné la disparition progressive de ce quartier pavillonnaire au profit de bâtiments d'habitat collectif. « Il n'y a plus de respect de l'urbanisme », selon un riverain, critiquant également le projet de construction d'un bâtiment sur la rue Roger Salengro, rue adjacente à la rue de Pimodan. « Nous sommes en train de détruire une zone pavillonnaire ! », dit un habitant en signalant la présence dans ce secteur de nombreux pavillons en meulière, faisant le charme et portant l’histoire de ce quartier.

Le problème de l’ensoleillement a également été évoqué, du fait de l'étroitesse des rues et de la densification du secteur. Certains habitants ont également peur des problèmes de stationnement et de circulation provoqués par la venue de nouveaux habitants.

Une minorité a cependant accueilli avec satisfaction ce projet : la crise du logement nécessite de nouvelles constructions selon eux, invoquant également la difficulté des jeunes à trouver un appartement à proximité du centre-gare. Une commerçante nous indiquera également que la venue de nouveaux habitants ne peut qu'être appréciable pour ses activités, indiquant une possible augmentation de sa clientèle.

Une habitante se plaindra, de manière générale, de la disparition systématique des pavillons dans le secteur du centre-gare, et de la construction prévue de bâtiments à hauteur démesurée. Le cas de la rue Fernand Herbaut est d'ailleurs évoqué et semble démontrer une prise de conscience de la population sur la densification urbaine qui dépasse les clivages.

Le projet Edouard VII décrié

Les habitants des rues de Pimodan et Roger Salengro entre colère et inquiétude - image  on http://www.billelouadah.fr Les habitants des rues de Pimodan et Roger Salengro entre colère et inquiétude - image  on http://www.billelouadah.fr Un peu plus loin, sur la rue Roger Salengro, proche de la place du général Leclerc, une autre construction fait également beaucoup parler d'elle. Les fondations sont déjà en place, et les travaux avancent à un bon rythme (les travaux se poursuivent même le Samedi). Beaucoup de riverains nous ont signalé que cette construction avait pour conséquence de nombreux désagréments. En effet, le bruit des travaux, la circulation, les va-et-vient de camions provoquent des nuisances qui influent sur la patience des riverains.

De plus, le résultat final de cette construction fait peur aux voisins du fait d'un recul quasiment nul par rapport à la rue Roger Salengro, et à la perte de luminosité pour les pavillons environnants. A l'heure où l'on écrit l'article, nous ne connaissons pas la hauteur de ce projet immobilier. En tout cas, tout porte à croire que cette hauteur provoquera de nombreux désagréments notamment en matière d’ensoleillement.

Un riverain nous indiquera également le problème de stationnement des véhicules dans ce secteur, en balayant d'un revers d'une main le principe de stationnement alterné, très problématique selon lui et inefficace dans l'amélioration de la circulation et du stationnement.

Les promoteurs à l'affût

Quelques riverains nous ont signalé, non sans une certaine crainte, avoir été harcelés par certains promoteurs, pour vendre leur pavillon et ainsi laisser pousser de nouveaux projets immobiliers. « Cela fait plus de 20 ans que j'habite ce quartier, je préfère léguer mon pavillon à mon fils plutôt qu'à un de ces promoteurs », nous confiera une riveraine.

Cette concentration en plein secteur pavillonnaire a cependant fait partir plusieurs habitants. On nous indiquera en effet que la Mairie a préempté le 18, rue Roger Salengro, pour un projet encore indéterminé. Nous tâcherons de prendre contact avec la Mairie pour en savoir un peu plus…

Ces projets immobiliers provoquent donc une certaine amertume et une grande inquiétude chez la majorité des riverains. Conscients de la nécessité de logements et loin d'être contre la mixité sociale, c'est surtout le manque de concertation, la hauteur de ces projets immobiliers et l'appétit des promoteurs qui provoquent la colère de la majorité des habitants, attachés à leur paisible quartier pavillonnaire.

Source : Aulnay Radical – AK - Le 18 mai 2009

Une réflexion au sujet de « Les habitants des rues de Pimodan et Roger Salengro entre colère et inquiétude »

  1. jean latouche

    Bravo pour ce nouvel article, vous avez été dans tous les coins de la ville avec des articles très intéressants. Cela nous change des articles de blogs très proches de la majorité et très orientés. Continuez!

Les commentaires sont fermés.