Législatives 2012 : « Communiqué de Jean Arthuis au soir du second tour des éléctions législatives »

de | 2012-06-18

Législatives 2012 : Pour la première fois depuis sa création, l'Alliance Centriste a présenté des candidats aux élections législatives. Sur les 55 candidats, 5 ont franchi le cap du premier tour : Thierry Benoit et Dominique Julaud en Ille-et-Vilaine, Maurice Perrion en Loire-Atlantique, Thierry Carbiener dans le Bas-Rhin et Philippe Folliot dans le Tarn. Nos deux députés sortants, Thierry Benoit et Philippe Folliot ont été réélus au terme d'une campagne particulièrement éprouvante. 

Dans un contexte rebelle, au sein de circonscriptions « charcutées » par un redécoupage partisan, je me réjouis de cette double élection. Les électeurs ont reconnu le travail accompli et le mérite. 

Je veux remercier tous ceux qui ont eu le courage d'aller à la rencontre des électeurs pour solliciter leurs suffrages. Epreuve redoutable pour au moins trois raisons déterminantes :

En premier lieu, le quinquennat a accéléré et amplifié le processus de bipolarisation. L'UMP et le PS écrasent les autres formations politiques. Au surplus, l'enchaînement des scrutins a fini par lasser les électeurs. Le niveau des abstentions est une alerte.

En second lieu, les composantes du centre sont à ce point fractionnées qu'elles se sont neutralisées dans les pires conditions. La loi sur le financement de la vie politique a pris une dimension pathétique et absurde.

Enfin, le choix personnel de François Bayrou au second tour de l'élection présidentielle a singulièrement brouillé la perception par les électeurs du positionnement au centre droit de tous ceux qui avaient fait campagne à ses côtés.

Si les résultats ne sont pas à la hauteur de nos espérances, nous avons la satisfaction d'avoir occupé notre place. Le centre prend les allures d'un champ dévasté. C'est maintenant que nous allons pouvoir rassembler et reco-nstruire. Avant de penser au leadership, prenons le temps de travailler le fond, la vision, les valeurs et les propositions pour sortir la France et l'Europe de la crise. Nos forces et nos faiblesses étant ainsi mesurées, chacun a pu évaluer la vitalité de sa fédération, nous sommes lucides sur l'ampleur des tâches à accomplir.

A l'occasion de mes visites dans les circonscriptions, j'ai ressenti une attente forte d'offre politique au centre droit. Il est de notre responsabilité d'y répondre. Je compte sur chacun d'entre vous pour réinvestir le champ laissé libre par la mise en sommeil de l'UDF. 

Le comité exécutif de l'Alliance Centriste se réunira le samedi 7 juillet à 10 heure, salle Champetier de Ribes, au Sénat.

Pour l'immédiat, je souhaite à la nouvelle majorité de l'Assemblée nationale et au gouvernement qu'elle soutiendra de réussir. C'est l'intérêt des Français et l'avenir de notre pays qui sont en jeu.

Jean Arthuis