Législatives 2012 – Rachida Dati : « Fillon est mal élevé, il veut me piquer ma place » à Paris

de | 2012-01-31

Législatives 2012 - Rachida Dati : "Il est mal élevé, il veut me piquer ma place", a déclaré la maire du VIIe arrondissement, plus "déterminée" que jamais à se présenter pour obtenir un siège de député, parlant d'un "engagement du président de la République" datant de son arrivée comme élue de Paris, il y a trois ans. Avec les élections municipales de 2014 comme horizon.

"François Fillon fait fi de tout cela et s'assied sur cet engagement du président de la République", regrette-t-elle.

Et l'ex-garde des Sceaux (2007-2010) d'ajouter: "il a une image très lisse, il fait très bien élevé, il fait très gentil, et bien c'est tout le contraire. Il ne m'a pas appelé, il ne m'en a jamais parlé alors que j'ai été ministre dans le même gouvernement et que j'ai fait le boulot".

Rappelant que seules 28% de femmes ont été investies par l'UMP dans toute la France pour juin 2012, Mme Dati a lancé que "les mêmes qui se battent pour la parité et qui font voter des lois pour la parité s'asseyent dessus quand il s'agit de leur confort personnel".

"François Fillon, il a une volonté de vouloir se planquer, parce qu'il ne veut pas être député pendant cinq ans, je vous le dis, et il ne veut pas être maire de Paris", a affirmé l'eurodéputée.

A Paris, a-t-elle rappelé, "tous les maires d'arrondissement qui ont souhaité être investi l'ont été à l'exception des deux femmes, ce n'est pas acceptable!"

"Nous les femmes avons décidé de ne plus accepter ces comportements machistes (…) Nous sommes de nombreuses femmes à être mobilisées", a-t-elle prévenu.

"A Paris ça serait la première fois qu'il n'y aurait aucune femme élue à l'Assemblée nationale. Avant François Fillon, trois députées sortantes, après François Fillon, zéro femme: c'est ça le progrès ?", a-t-elle lancé.

Source : AFP – Le 31 janvier 2012