Législatives 2012 : Candidature de Billel Ouadah pour la 10ème Circonscription de la Seine-Saint-Denis « Aulnay-Les Pavillons-Bondy Sud-Est »

de | 2011-12-23

Législatives 2012 : Candidature de Billel Ouadah pour la 10ème Circonscription de la Seine-Saint-Denis

Un mois après l’élection présidentielle, les 10 et 17 juin 2012, auront lieu les élections législatives.

J’ai décidé d’être candidat sur la dixième Circonscription de la Seine-Saint-Denis qui réunit maintenant le canton de Bondy Sud-Est, Les Pavillons-sous-Bois et Aulnay-sous-Bois.

J’imagine, en septembre 2007, que lorsque j’ai accepté, en accord avec mon ami Conseiller général et municipal d’Aulnay Jacques Chaussat, d’être responsable du Parti radical de la 10ème circonscription, et de devenir membre du bureau départemental de la Fédération radicale de la Seine-Saint-Denis à la demande de son Président Jean-Claude Dupont, la perspective d’être candidat à une échéance électorale majeure a du un instant m’effleurer l’esprit.

En tout cas, après avoir participé et contribué au développement du Parti radical dans notre département et également avoir soutenu activement les candidats issus de nos rangs (même au-delà de notre camp en opposition au Front national) lors de toutes les élections qui ont suivi depuis mars 2008, sans être candidat moi-même, je le suis aujourd’hui et je ressens en conscience la nécessité de m’engager tout entier dans cette élection législative de juin 2012 pour défendre et rechercher l’adhésion aux valeurs républicaines et laïques des électeurs de ma circonscription orpheline de notre ami Jean-Claude Abrioux.

Que ce soit dans ma famille, dans mon métier d’inspecteur accident du travail, dans les associations, dans les administrations ou dans les entreprises dans lesquelles j’ai exercé ou j’exerce encore des responsabilités, j’ai toujours cherché à réunir, à rassembler, à dépasser les conflits et les différences pour construire collectivement des projets ambitieux.
Et ça n’a plutôt pas si mal marché jusque là.

J’ai conscience que réunir la majorité des suffrages sur mon nom lors d’une élection nationale majeure relève d’une autre dimension et est, par conséquent, un challenge bien plus difficile.

Je sais que cela va nécessiter une présence plus importante sur le terrain.

Mais je suis si déterminé et j’ai tellement envie de m’investir sur la 10ème circonscription pour débattre, faire connaissance, échanger avec le plus grand nombre d’électeurs sur les tous les sujets (qui préoccupent nos villes), écouter, et surtout entendre nos compatriotes que je ne peux pas envisager de ne pas m’engager dans cette belle aventure citoyenne.

C’est aussi la raison pour laquelle je prends donc mes responsabilités pour défendre la sensibilité humaniste et radicale, insuffisamment représentée à l’Assemblée nationale.

Enfin, pour illustrer l’humanisme républicain, radical et radical-socialiste qui, je l’espère, caractérise mon parcours politique, je vous livre une citation d’Albert Camus : « Qu’est-ce que le bonheur sinon l’accord vrai entre un homme et l’existence qu’il mène ?« 

Billel Ouadah,
Président de l’Union des Républicains Sociaux,
Reponsable PR de la 10ème Circonscription,

Membre du bureau départemental