Le député Franck Reynier (Parti Radical) fustige la politique routière du gouvernement

de | 2011-05-20

Le député Franck Reynier (Parti Radical) fustige la politique routière du gouvernement - image  on http://www.billelouadah.fr
Franck Reynier (ici à gauche), député-maire de Montélimar, a inauguré vendredi 20 mai le salon de l’automobile de Montélimar

Franck Reynier applaudi par les concessionnaires automobile.
Ce vendredi 20 mai vers 11 h 30, à Montélimar, le député de la Drôme (membre du Parti radical de Jean-Louis Borloo) a fait un tabac auprès de ses interlocuteurs.

Inaugurant le salon de l’automobile organisé par le Dauphiné Libéré et la Tribune, sur les allées provençales, il s’en est pris sans détour à la politique du gouvernement en matière de sécurité routière.

« Je soutiens la volonté du gouvernement de faire reculer l’insécurité routière, mais je suis très opposé aux mesures qui viennent d’être prises par le ministre de l’Intérieur Claude Guéant, a-t-il déclaré hier matin. Je suis contre la suppression des panneaux avertissant de la présence des radars automatiques, et contre la suppression des appareils avertisseurs de radars. Ces appareils sont utiles parce que l’automobiliste ne se rend pas compte que les limitations changent sans arrêt. C’est aussi une mesure préventive pour permettre aux conducteurs de connaître leur vitesse. Je suis également opposé à la stigmatisation des motards. Les solutions à l’insécurité routière on les trouvera avec les conducteurs, pas contre eux. »

Source : ledauphine.com – David Bonnet – Le 20 mai 2011