Laurent Hénart (Parti Radical) – Déchéance de la nationalité : « une victoire pour les centristes »

de | 2011-03-09

Au lendemain du recul de la majorité sur l’extension de la déchéance de la nationalité aux tueurs de policiers, le radical Laurent Hénart parle de "victoire pour les centristes".
L’élu de Meurthe-et-Moselle faisait partie des quelque 70 députés à défendre l’amendement visant à supprimer cette disposition du projet de loi.

Nicolas Sarkozy, qui avait fait de l’extension de la déchéance de la nationalité aux tueurs de policiers une mesure-phare de sa loi sur l’immigration, risquait d’être désavoué par sa propre majorité : le gouvernement et les députés UMP ont donc décidé hier de faire machine arrière.
"C’est un bien pour toute la majorité (…) une victoire pour les centristes", analyse le député radical Laurent Hénart, au micro France Info de Raphaëlle Duchemin.

"On envoyait un message qui n’était pas le bon au moment où l’on débat beaucoup de laïcité et d’identité française. L’idée qu’il puisse y avoir deux types de citoyens : des nationaux de souche dont la nationalité est intouchable, et des nationaux récemment entrés dans la communauté nationale qui seraient en nationalité conditionnelle", poursuit le député de Meurthe-et-Moselle, proche de Jean-Louis Borloo.

"La montée de l’extrémisme de droite est la réponse à une situation économique et sociale avant tout. Et puis surtout le décalage que les gens ressentent entre leur quotidien et ce que les politiques leur disent aujourd’hui", estime Laurent Hénart. "Il faut rester serein et rentrer sur le terrain des proposition", préconise-t-il.
"Et je constate que depuis qu’on a commencé à avoir des éléments de débat plus durs sur les questions de sécurité (…) on voir bien qu’en fait ça a provoqué une montée de Marine Le Pen et une diminution des intentions de vote en faveur de Nicolas Sarkozy", déclare Laurent Hénart.

Source : france-info.com – Dailymotion – Le 9 mars 2011

2 réflexions au sujet de « Laurent Hénart (Parti Radical) – Déchéance de la nationalité : « une victoire pour les centristes » »

  1. Catherine

    Bravo Laurent et enfin heureux de voir le parti radical s’affranchir de l’ump !
    Les radicaux n’ont rien à gagner à être membre associé à une formation politique qui passe son temps à chasser sur les terres du Front national en lançant son débat sur l’islam (renommé débat sur la laïcité) et qui tolère les dérapages verbaux contre les immigrés.
    Le temps est venu de proposer un projet alternatif qui rassemble notre pays.

  2. Daniel

    Merci catherine de ce courage feminin sur une position politique du Parti Radical,je me suis aperçu que depuis déjà un certain temps , les internautes masculins n’osent pas commenter nos informations sur Aulnay Radical.Sont ils éloignés de la réalité, ou ont ils peur d’une certaine vérité

Les commentaires sont fermés.