Aulnay-sous-Bois : « La transformation du parking Volpati en square provoque la colère des riverains »

de | 2011-02-26

   C'est en effet le constat que l'on peut faire, en voyant de nombreuses banderoles contre ce projet d'aménagement.

Aulnay-sous-Bois : Aulnay-sous-Bois : L'équipe Aulnay Radical s'était rendue très rapidement sur les lieux, interrogeant les riverains, les commerçants, les passants sur ce délicat sujet. Sans grande surprise, une immense majorité des personnes interrogées s'était montrée hostile au projet.

Lors d'une réunion de bilan des conseils de quartier, Daniel Jacob, conseiller municipal d'opposition, s'était adressé à Miguel Hernandez, adjoint au Maire et porteur du projet, à l'occasion d'une présentation du square Volpati. A notre grande surprise, M. Hernandez avait déclaré que la majorité des commerçants et des habitants était favorable au projet, suite à une réunion sur le sujet. Le blog des élus communistes avait d'ailleurs confirmé ces propos

Cependant, la réalité était toute autre ! En fait, de nombreuses personnes n'avaient pas été prévenues ou ne pouvaient pas assister à cette réunion. Excédés par le manque de dialogue, les riverains et les commerçants se sont réunis en une association, et ont commencé à faire circuler une pétition, où plus de 300 signataires ont déjà répondu présent.

 Malgré cela, tout en utilisant le conseil de quartier comme justification,  l'exécutif municipal, faisant fi de l'avis de la majorité des riverains, a mené à bien l'exécution de cet aménagement contesté.

Aulnay-sous-Bois : Aulnay-sous-Bois : Les images parlent d'elles-mêmes : une véritable fronde est en cours

 L'équipe Aulnay Radical reprendra contact avec l'association et suivra le cours des événements.

Source : aulnayradical.fr – Tél. : 01.48.66.10.00. – Le 26 février 2011

2 réflexions au sujet de « Aulnay-sous-Bois : « La transformation du parking Volpati en square provoque la colère des riverains » »

  1. Jean Latouche

    Encore un projet qui fait l’unanimité ?

  2. Bernard

    71000 €……. soixante et onze mille euros…… le coût de ce chantier apparemment, non souhaité par les riverains, au regard des 300 signataires de la pétition. J’ouvre une parenthèse pour constater qu’en comparaison, 288 personnes sur tout le territoire répondant au questionnaire sur oxygène, ont suscité 4 pages sur cet hebdomadaire.
    Pour revenir au sujet, je suis atterré et le mot est pesé, de voir que l’actuelle majorité s’arque boute sur des projets dont les riverains ne veulent pas et n’utilise pas ces sommes d’argent pour entretenir l’existant. Comme par exemple la fontaine de la place du Général Leclerc, dont la pompe ne fonctionne plus depuis plusieurs années, ainsi que les nombreuses dégradations de chaussées, certainement dues au gel. Cela me donne une impression « d’agitation » dans tous les sens, dans tous les quartiers, sans réelle vision globale, de hiérarchisation des priorités.

Les commentaires sont fermés.