« La fédération des commercants se dissout » par Gwenael Bourdon / Le Parisien

de | 2008-07-01

    La décision a été prise le 18 juin dernier, lors du conseil d’administration. La Fédération des associations aulnaysiennes du commerce, de l’artisanat et des services (Faacas) a décidé de disparaître, après cinq ans d’activité. La Faacas regroupait jusqu’alors quelque 420 adhérents, parmi lesquels beaucoup de commerces de proximité, mais aussi le mastodonte Parinor et ses deux cents boutiques.
Mais ses responsables estiment que la nouvelle municipalité ne veut plus d’eux. « On a été écartés du dialogue » déplore Daniel Jacob. « Nous avons écrit au maire le 15 mai, et il n’a jamais répondu. Mme Aït Khedache (NDLR : élue en charge du commerce) nous a dit qu’elle ne souhaitait pas avoir d’interlocuteur privilégié. »
   
Elle met en cause la nouvelle municipalité
   

« Sachant que nous dépendons à 80 % des subventions de la municipalité, nous ne pouvions pas attendre plus longtemps », assure Philippe Prévost, coprésident de la Faacas. L’an dernier, la fédération a obtenu une enveloppe de 95 000 €, somme qui lui permettait notamment d’avoir un salarié et des locaux au sein du centre d’affaires Europe. « C’était un outil exceptionnel, c’est du gâchis ! » râle Daniel Jacob. Ce dernier est également conseiller municipal d’opposition, élu sur la liste de l’ancien maire UMP, Gérard Gaudron. La nouvelle municipalité a-t-elle voulu couper les liens avec une organisation jugée trop politique ? Pas du tout, assure le maire socialiste : « Nous n’avons jamais posé d’ultimatum, ni voulu écarter M. Jacob ! La Faacas exigeait d’être notre interlocuteur unique, or certaines associations de commerçants n’en font pas partie. Nous voulions garder le temps de la négociation. Leur précipitation est inexplicable. » L’élu envisage de réunir les commerçants de la ville pour discuter d’une « solution de rechange », peut-être une nouvelle fédération.
   
Source : Le Parisien – Le 1er juillet 2008 – Gwenael Bourdon