Gérard Ségura, 60 ans aujourd’hui, est-il un « maire de gauche bling-bling »?

de | 2008-05-24

Gérard Ségura, 60 ans aujourd'hui, est-il un    Pour que chacun puisse se faire une opinion objective sur la vision politique et l’approche de la gestion financière du nouveau maire socialiste Gérard Ségura, nous publions le parcours de celui qui s'était engagé, au cours de la campagne municipale, à "contenir la pression fiscale sur les ménages en menant une politique financière combative" (Proposition n°142 du programme du candidat socialiste).
 
Nous nous sommes appuyés à la fois sur la Bio Express figurant sur le site du candidat Gérard Ségura et sur un article du site leparisien.fr :

  
"Gérard Ségura est né le 24 mai 1948 à Ammi-Moussa (Algérie).
Arrivé à Sarcelles (Val-d'Oise) en 1964, il adhère assez tôt aux jeunesses communistes.
  
De 1968 à 1972, il est ensuite militant étudiant et responsable syndical de l'UNEF. Instituteur de 1972 à 1993, il occupe des responsabilités au Syndicat National des Instituteurs jusqu'en 1983.
  
Il adhère en 1983 à Force Ouvrière où il est membre du bureau national du Syndicat National Unifié des Directeurs et Instituteurs (SNUDI FO) et secrétaire général adjoint de l'Union départementale Force Ouvrière de Seine-Saint-Denis.
  
En 1986, il adhère au Parti Socialiste et s'implante à cette époque à Aulnay-sous-Bois. Il devient professeur de lycée à Aulnay-sous-Bois en 1995 après avoir été enseignant et directeur d'école.
  
Membre du courant jospiniste jusqu'en 1996, il rejoint le courant de Laurent Fabius.
Il est élu conseiller général (PS) du canton d'Aulnay Nord en 1998 où il succède à Gérard Gaudron. Il est réélu en 2004 conseiller général à nouveau face à Gérard Gaudron. Il devient vice-président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis. Il y est chargé de la Politique de la Ville, de l'Aménagement Urbain et du Logement."
  
Le 16 mars 2008, aidé par cette triste affaire des Assedic, il est élu maire d'Aulnay-sous-Bois toujours face à Gérard Gaudron.
   
Quelques semaines plus tard, le nouveau maire fabiusien se célèbre et lance la "Séguramania" en transformant le bulletin d’informations municipales «Oxygène» en un véritable outil de propagande politique et de promotion personnelle.

  
Le 15 mai 2008, M. Gérard Ségura et sa nouvelle équipe municipale décident de multiplier par 2 le montant des indemnités des élus de gauche.

  
A ce joli cadeau de "la gauche bling-bling", un autre grand "bonheur" pour le maire fabiusien Gérard Ségura, son soixantième anniversaire du 24 mai 2008 qui ne lui a certainement pas fait oublier de faire valoir ses droits à la retraite. 
   
   Rappelons que M. Ségura, au titre de ses seules indemnités d’élu de maire et conseiller général, perçoit chaque mois
8.327€ (54.622 francs) soit plus de 18 fois de ce que touche un Rmiste (447,91€ – 2.938,10 francs) ou plus de 6 fois de ce que perçoit un smicard (1.308,88€ – 8.585,69 francs).
Les quartiers populaires et les plus démunis apprécieront très certainement le niveau de vie de celui qui se présente comme leur défenseur…
 
Source : Aulnay Radical – Le 24 mai 2008

3 réflexions au sujet de « Gérard Ségura, 60 ans aujourd’hui, est-il un « maire de gauche bling-bling »? »

  1. Laurent

    Félicitations et Joyeuse retraite à Ségura,
    Le nouveau maire bling bling d’Aulnay démontre que l’on peut très bien avoir commencé aux jeunesses communistes et finir au niveau de rémunération de Gaudron!

  2. Petit Louis

    Vous êtes sémantiquement hors sujet (Has Been , pour faire Bling Bling)
    ce terme ne signifie en aucun cas euros sonnants et trébuchants . Je vous renvoie à la définition
    de wikipédia.
    Il faut vous mettre à la page !!.
    Donc notre Maire n’est pas bling bling , son coté rappeur me semble discret,quoique son phrasé sonne juste, quant au style ostentatoire de ses costumes, il m’a échappé.
    Mais ne manquez pas de surveiller si comme notre Président (uniquement bon sur ce sujet, par ailleurs) , il porte des costumes Prada ou le réveil du Tsar de Breguet.

  3. Arnaud

    Bonjour,
    Cela m’attriste que la ville soit donnée à des personnes sans complexe vis à vis de l’argent du contribuable.
    Pour avoir discuté avec des personnes aux revenus modestes qui ont voté Gérard Ségura, le simple fait de leur informer ce qu’il se passe actuellement attire leur stupéfaction.
    Pour toutes les personnes qui aiment Aulnay et ne veulent pas voir se dégrader une ville qui a tant besoin de solidarité, je vous proposent de bien informer autour de vous ce qu’il se passe, et d’être présent dans les différents conseils de quartier.

Les commentaires sont fermés.