Epinay-sur-Seine : Des policiers se font tirer dessus à Orgemont

de | 2008-09-01

   Il est 0 h 40, dans la nuit de samedi à dimanche, dans le quartier d’Orgemont, à Epinay-sur-Seine. Un adolescent de 16 ans se promène rue de Marseille, lorsqu’il est agressé par cinq jeunes de la cité. Le petit groupe cherche à lui soustraire de l’argent et le roue de coups. Le garçon réussit à se sauver et alerte le commissariat.
Une équipe de la BAC (brigade anticriminalité) le rejoint et l’embarque dans sa voiture. Ils patrouillent dans le quartier à la recherche du groupe d’agresseurs, qu’ils repèrent route d’Argenteuil.

La victime reconnaît formellement l’un de ses assaillants. Mais l’interpellation se passe mal. Une bagarre éclate après que le suspect a été menotté. Les trois policiers font usage à deux reprises de leur flash-ball pour se protéger. Les quatre copains du jeune menotté se dispersent et reviennent quelques instants plus tard armés. L’un tire deux fois avec un flash-ball en direction des policiers, un deuxième fait feu à quatre ou cinq reprises avec une arme de petit calibre.

   La fusillade n’a pas fait de blessé. Les policiers sont parvenus à remonter dans leur véhicule avec l’auteur présumé de l’agression, qu’ils ont placé en garde à vue. Le garçon blessé a été conduit à l’hôpital Delafontaine à Saint-Denis. Hier matin, à 6 heures, les forces de l’ordre sont revenues avec des renforts dans le quartier et ont procédé à deux nouvelles arrestations. L’opération s’est déroulée sans anicroche, mais l’inquiétude monte parmi les fonctionnaires. Cet été, plusieurs interventions ont été très tendues voire violentes, à Orgemont. Une patrouille s’est même fait prendre en chasse jusqu’au commissariat.
 
Source : Le Parisien – Le 1er septembre 2008