Économie : « La France voit sa note souveraine dégradée, de AAA à AA+ »

de | 2012-01-13

C'est désormais officiel : l'agence de notation Standard and Poor's a décidé de baisser la note souveraine de la France d'un cran. Le ministre de l'Economie, François Baroin, l'a confirmé tout en relativisant la portée de cette décision :
"Ce n'est pas une catastrophe, a-t-il dit, même si ce n'est pas une bonne nouvelle".

Économie :

L'agence Standard & Poor's © Maxppp ©JUSTIN LANE/EPA

C'est la fin d'un long feuilleton, dont voici les derniers épisodes en date :

  •  Le 5 décembre, Standard & Poor's avait annoncé avoir mis sous surveillance avec implication négative 15 pays de la zone euro dont l'Allemagne, l'Autriche, la Finlande, la France, le Luxembourg et les Pays-Bas. Mais seule la note de solvabilité de la France était menacée d'un abaissement de "deux crans".Une sanction plus sévère que S&P justifiait par la situation des banques françaises et une prévision de croissance très faible pour 2012.
  • Cette annonce d’une baisse des notes des pays concernés était donc attendue dans les trois mois, voire plus vite puisque S&P n’avait pas caché son intention de conclure sa revue le plus vite possible.
  • Mi-décembre, le sort semble jeté : Nicolas Sarkozy puis Alain Juppé commencent à préparer les esprits à la perte du triple A.
  • Le 16 une bonne nouvelle : Fitch confirme le triple A français mais l’assortit d’une "perspective négative".
  •  La rumeur se relance juste avant Noël. Mais Standard & Poor's calme le jeu à la veille du réveillon en annonçant qu’elle ne publierait son rapport sur les notes de 15 pays de la zone euro qu’en janvier.

Source : Franceinfo.fr – Le 13 janvier 2012

Une réflexion au sujet de « Économie : « La France voit sa note souveraine dégradée, de AAA à AA+ » »

Les commentaires sont fermés.