» Désir d’Europe ?  » par Jacques Chaussat

de | 2009-06-20

    On peut le penser, mais les français et les aulnaysiens ont été insuffisamment nombreux à formuler ce souhait.

  

C’est vraiment dommage car le bulletin de vote est l’arme démocratique par excellence pour exprimer ses idées, son choix.

   

Tout a été dit ou presque sur ces élections européennes. Il est clair que la victoire, à un niveau inattendu, de notre majorité présidentielle a été grandement conditionnée par le bilan exceptionnel de la présidence française de l’Union européenne et pour les espoirs qu’elle a suscités malgré la crise.

S’ajoutent à cela le talent, le professionnalisme de Michel Barnier et de Rachida Dati qui ont mené avec leurs co-équipiers une belle campagne sur les questions européennes, le véritable enjeu de ces élections.

  

A l’instar de notre mouvement et en se positionnant sur ce seul sujet, Europe Ecologie a recueilli un beau succès en bénéficiant de mon point de vue, d’un nombre significatif de voix de la droite et du centre.

  

En fait, les grands gagnants sont les formations qui se sont préoccupées de l’Europe et qui ne se sont pas laissées entraîner sur les pistes glissantes de l’anti-Sarkosysme primaire ou des règlements de comptes de la politique intérieure…

Tant mieux, la Politique a retrouvé quelque noblesse.

  

Il est vrai aussi que la sensibilisation des français aux questions du développement durable et du changement climatique a été forte.

J’ai eu moi-même l’occasion de m’en rendre compte lors d’une conférence que j’ai donnée en avril dernier sur « notre futur ».

  

   En résumé, regrets sur la faible participation mais Grande Satisfaction sur ces résultats et sur les possibilités qu’ils offrent pour un nouvel élan européen.

  

Jacques Chaussat,

Conseil général et municipal d’Aulnay-sous-Bois

 

Source : Aulnay Radical – BO – Le 20 juin 2009