Décision du Bureau de l’Alliance centriste du 12 novembre 2013

de | 2013-11-13

Décision du Bureau de l'Alliance centriste du 12 novembre 2013 - image Alliance-centriste-300x158 on http://www.billelouadah.frLes membres du Bureau exécutif de l’Alliance Centriste se sont réunis ce mardi 12 novembre 2013 à l’Assemblée Nationale, sous la présidence de Jean Arthuis.

Devenir de l’Alliance Centriste

L’article premier de nos statuts stipule que notre parti a vocation à se dissoudre dans un parti centriste réunifié sitôt sa création. Le Président et les membres du bureau maintiennent cette position et l’on pourrait estimer que tel est le cas depuis la création de l’UDI, situation renforcée par la récente mise en place de « l’alternative » UDI – Modem. Toutefois, il est décidé que le mouvement d’intégration s’engagera au moment où les autres partis fondateurs le feront. D’ici là, l’Alliance Centriste a vocation à perdurer, au sein de l’UDI bien sûr.

Nouvelles du siège

Côté fonctionnement, notre parti est en rigueur budgétaire et, suite à différentes circonstances particulières, il n’y a plus de permanent au siège de la Rue de Tournon. Pour l’heure, la coordination est donc assurée par les collaborateurs du Président et notamment Patrick Leroux (tél. 0243700808 / 0686968578 – et surtout mail : pat-leroux@wanadoo.fr ). Par ailleurs, il est vraisemblable que nous quitterons notre siège actuel au premier trimestre 2014 pour rejoindre une « maison commune » UDI où tous les partis fondateurs seront regroupés. Nous vous tiendrons informés sitôt la décision actée définitivement.

Assemblée générale en janvier

Nous évoquerons tout cela à l’occasion de notre future assemblée générale qui a été fixée au samedi 25 janvier 2014 à Paris. Merci de retenir cette date et sachez que toutes les précisions utiles vous seront transmises début décembre.

Vie des fédérations

En cette période d’investitures municipales par l’UDI, il peut y avoir ici ou là des déceptions quant aux choix opérés au niveau national. Il en est ainsi à chaque élection. L’UDI est un parti jeune et nous nous devons d’être exemplaires dans notre fonctionnement. Les choix de la commission nationale d’investiture doivent être respectés. En cas de désaccord profond, vous pouvez nous joindre et le Sénateur François Zocchetto, qui représente l’AC à ladite commission, analysera les possibilités de rectification éventuelle avec les autres partis.

Ainsi, pour ces raisons ou d’autres, deux membres de l’Alliance Centriste ont décidé de « se mettre en congé de l’UDI », il est clair qu’ipso facto ils se mettent en congé de l’AC. Par ailleurs, il est à noter que deux de nos fédérations restent sous tutelle nationale suite à des désaccords avec l’UDI nationale rendus publics. « En ces temps d’exaspération des citoyens à l’encontre des pratiques politiques, nous devons régler nos problèmes à l’intérieur du mouvement et nous tenir à l’écart des aventures solitaires. » a conclu le Président Jean Arthuis.