Déchéance de nationalité : la fronde centriste a fait plier Nicolas Sarkozy

de | 2011-03-10

Déchéance de nationalité : la fronde centriste a fait plier Nicolas Sarkozy - image  on http://www.billelouadah.fr La déchéance de la nationalité française ne sera pas étendue aux tueurs de policiers.
Ce sont les centristes qui ont fait plier le gouvernement sur ce qui était l'une des promesses de Nicolas Sarkozy lors de son discours de Grenoble, l'été dernier. En ayant eu raison du texte de loi, la fronde centriste tente d'installer un nouveau rapport de force dans la majorité.

Ce premier pas de la confédération centriste pourrait bien en appeler d'autres, et encourager les amis de Jean-Louis Borloo à envisager la présence d'un deuxième candidat au côté de Nicolas Sarkozy.

Réflexe républicain face à une mesure symbolique qui regardait du côté des électeurs du Front national, le coup de force des centristes rappelle qu'il ne faut peut-être pas "droitiser" la droite pour empêcher le Front national de monter.

Source : Lepoint.fr – Le 10 mars 2011