Conseil Municipal du 29 janvier 2009 : La difficile et douloureuse décision

de | 2009-01-30

Conseil Municipal du 29 janvier 2009 : La difficile et douloureuse décision - image  on http://www.billelouadah.fr

Jacques Chaussat : «Le courage, parfois, est de dire NON. C'est à la fois "gaullien" et "radical".»

   Les élus de l'opposition ont quitté jeudi soir la séance du Conseil Municipal pour protester contre l’action, l’attitude et les obstructions caractérisées du maire socialiste Gérard Ségura.

  
   Pour mieux comprendre, nous avons souhaité rencontrer Jacques Chaussat, Conseiller Général d'Aulnay-sous-Bois, qui nous a fait l’honneur d’apporter son sentiment sur ce geste à forte portée symbolique.

 


Jacques Chaussat :

"Précisons bien les choses. La décision de quitter le Conseil Municipal ne résulte pas du seul Député Gérard Gaudron, mais de l'ensemble des membres de l'équipe de l'opposition à laquelle j'appartiens.
Nous avons largement débattu de cette question avant de nous engager, tous, dans cette voie aux conséquences multiples mais bien mesurées.

Le courage, parfois, est de dire NON. C'est à la fois " gaullien" et "radical".
  
Il ne s'agit pas d'une quelconque manœuvre politicienne mais de l'expression très marquée d'un "ras le bol" collectif, poussé au paroxysme par cette triste et lamentable affaire de l'amiante du comptoir des minéraux. Gérard Gaudron l'a largement développée dans sa déclaration au Conseil et dans son communiqué. 
   
Le tout couronné par des convocations "folkloriques" à des réunions où aucun membre de la majorité invitante n'était présent, de non réponse à des questions relatives au personnel de la ville, formulées notamment lors des trois derniers conseils municipaux.

J'ajoute une grande inquiétude :

Mon examen du budget 2009 et de la situation financière de la ville me conduit à des conclusions préoccupantes.
En effet l'écart est important entre les intentions affichées et largement commentées par Monsieur Gérard Ségura dans les Conseils de quartiers et la réalité exprimée dans les décisions budgétaires.

  
Je me propose d'y revenir dans les jours qui viennent, sous des formes diverses, afin d'éclairer les Aulnaysiennes et les Aulnaysiens."
 

Source : Aulnay Radical – BO – Le 30 janvier 2009