Aulnay-sous-Bois – Ambourget : Compte-rendu de la réunion publique du 26/11/2009 (T2/Q1) 1/2

de | 2009-12-04

Dans le cadre des réunions publiques de Novembre et de Décembre 2009, le Maire et quelques uns de ses adjoints organisèrent, au réfectoire de l'école Ambourget, une rencontre avec les riverains. Les délégués du Conseil de Quartier étaient également invités à présenter leurs travaux et réflexions concernant ce quartier.

Participation correcte, échanges tendus mais constructifs

Environ 70 personnes s'étaient déplacées pour écouter les délégués de quartier et le Maire, notamment sur les projets en cours du quartier. Dans une atmosphère parfois électrique, mais sans dérapage identique à celui de la réunion de ce même quartier quelques mois auparavant, les échanges, parfois vifs, ont permis de dégager quelques désaccords et contre-propositions, qui seront étudiées dans le cadre des conseils de quartier, à condition bien sur que l'exécutif municipal laisse le soin aux délégués d'émettre des propositions, avant toute prise de décision par le Maire et son équipe.

L'ordre du jour était le suivant :

  • Présentation du conseil de quartier par ses délégués, et bilan des projets et études en cours
  • Présentation par le Maire des projets d'aménagements en terme de logements, voiries et réhabilitations
  • Présentation succincte de la préparation du budget municipal 2010

La parole était donc donnée, dans un premier temps, aux délégués de quartier

Présentation du conseil de quartier et des projets étudiés

La première heure (qui s'avèrera plus longue que prévue) était consacrée au Conseil de Quartier. Après une présentation de son mode de fonctionnement, de ses élus et de son organisation, 3 thèmes furent dévoilés, englobant pour chacun d'entre-eux différents projets en cours d'études. Ces thèmes sont :

  • La place de l'enfant dans le quartier
  • La sécurité et la circulation
  • L'éclairage

Pour chacun de ces thèmes, quelques projets ont été dévoilés, dont notamment celui de l'implantation d'une aire de jeux et de places du parking, au niveau de l'allée des Érables, proche de la salle du Hameau. Pour l'instant sans réponse ni de la part de l'exécutif municipal ni des services techniques, ce projet a toutefois suscité l'intérêt des riverains présents. Également, l'aménagement de la rue du 8 Mai, ou deux projets s'affrontent :

  • L'ouverture de cette artère vers jusqu'au rond-point Bricoman, soutenue par la municipalité mais décriée par les riverains, notamment pour les problèmes de sécurité routière et de bruits engendrés par la circulation
  • La transformation de cette rue en allée de vie, en transformant une partie de celle-ci en boulevard piéton

Cette question sera débattue par les délégués du conseil de quartier, même si le sort de cette rue est presque joué, puisque le Maire souhaite ardemment désenclaver le quartier.

Un conseil de quartier actif, malgré quelques alertes répétées

Depuis la mise en place de ce conseil de quartier dédié aux quartiers de Savigny, Mitry et Vélodrome uniquement, 9 réunions de travail ont été effectuées. Avec un total de 31 membres et une réunion effectuées environ toutes les 6 semaines, nous pouvons dire que les délégués travaillent activement à l'amélioration du cadre de vie des habitants, sans pour autant avoir un pouvoir décisionnel quelconque, puisqu'il ne s'agit que d'un organe consultatif. Cependant, plusieurs alertes ont été lancées, à savoir :

  • Une fréquentation des réunion de travail décevante : avec 10 délégués présents en moyenne, avec souvent les mêmes personnes, un manque d'avis nouveaux permettant de perfectionner les projets proposés se fait ressentir
  • Faible représentativité du quartier de Mitry, alors que ce quartier est certainement le plus prioritaire pour les délégués
  • Manque de réponse et de visibilité de la part des services techniques : plusieurs questions ou demandes ont reçu des réponses parfois incomplètes ou inadaptées
  • Manque de concertation du conseil de quartier : ce soir encore, les délégués ont appris plusieurs projets connus de longue date par l'exécutif municipal
  • Faiblesse des moyens mis à disposition pour la communication. Les délégués ont besoin de se faire connaitre à la population

Finissant sur une touche d'optimisme, le conseil de quartier a tenu à remercier le directeur de La Politique de la Ville de les impliquer dans les réunions de travail concernant l'avenir du quartier de Mitry. Cette association ne pourra que faire bénéficier les riverains, qui pourront, au travers des délégués, faire passer leurs doléances ou remarques.

La deuxième partie de ce compte-rendu se concentrera sur les propositions du Maire concernant l'aménagement du quartier et la présentation de la préparation du budget 2010

Source : Aulnay Radical – Le 4 décembre 2009

5 réflexions au sujet de « Aulnay-sous-Bois – Ambourget : Compte-rendu de la réunion publique du 26/11/2009 (T2/Q1) 1/2 »

  1. Yousri Hidri

    Bonjour, pourrions nous connaitre l’auteur de l’article s’il vous plait?

  2. Arnaud Kubacki

    Bonjour Yousri,
    Je suis l’auteur de cet article, qui a été validé par le co-président du conseil de quartier de Savigny/Mitry/Vélodrome. Toutes les remarques, aussi bien sur le fond que sur la forme, sont les bienvenues.
    Cordialement

  3. Yousri Hidri

    Bonjour Arnaud, j’ai trouve ta reponse a Youssef un peu legere sur les options de Mitry, surtout que c’etait un sujet, et une proposition dont nous discutions depuis la campagne, il n’y a la rien de nouveau.
    beaucoup auront remarque que le conseil avait plus de propositions envers Savigny(le S)que pour Mitry, et cela a ete assez mal percu (rond point Bricoman, mail savigny entre autres, circulation aux abords du velodrome.
    Tu le sais Arnaud, on ne peut etre juge et parti, et que la transparence et l’impartialite doivent etre au rendez vous.
    Meme si le quartier Mitry est sous represente, les projets(enfin les ebauches) en sa direction ont paru « pauvres ».
    Depuis les premieres reunions auxquelles j’avais assisté, pas grand chose n’a change, et la « force de proposition » n’est toujours pas au rendez vous.
    Comme d’habitude, les « amis du maire », vendus au socialisme y sont alles de leur laïus, commandes a l’avance, et chacun a sa place, tous eparpillés dans la salle, comme si de rien n’etait, pour qui prennent ils les gens?
    J’ai ete etonne par les dires de la personne qui dit avoir regle les problemes entre les Gros saules et Mitry par la discussion, alors que dans le quartier, nous savons que ce sont les grands des cerisiers qui se sont deplaces pour en decoudre et regler les problemes avec le Gros saule, ce qui a eu un effet radical, et immediat.
    Pour l’idée du maire, d’ouvrir la rue du 8 mai, pretextant l’enclavement alors qu’il est tres simple d’ouvrir du cote des constructions du velodrome, et d’arriver pile poil dans la rue des Aulnes, au niveau choisi de surcroit.
    Comment le maire peut vouloir detruire une partie de l’ecole Savigny, et du velodrome, alors que nous manquons de places en primaire, alors que les constructions vont amener d’autres enfants a scolariser, et que les gens des Etangs n’ont pas d’ecole et sont obliges de venir a pied jusque l’ecole savigny.
    Cela tient plus au fait que le maire veut degager l’acces au rond point Bricoman, et de la A104, afin de gagner des points dans la bataille du nouveau commissariat voulu par le maire au rond point de la A104, l’actuel commissariat derangeant les riverains de la gare, de la bouche meme du maire, mais la rue du 8 mai devenant une autoroute pour interventions policieres ne le derange absolument pas, et il n’a que faire de notre avis, pour quoi ne va t il pas betonner ailleurs? ce sont les derniers ilots de verdures du quartier, et le seul coin ou ceux qui ont plusieurs enfants, peuvent les emmener a l’ecole en toute securité, sans franchir une « nationale ».
    Comme quoi tout va dans une direction qui ne parait pas etre celle des habitants, ni leur bien etre, et sur ce sujet, le maire a paru intransigeant, faisant fi de notre avis, qu’il connait de longue date.
    Derniere chose intolerable, ce serait de notre faute(les parents), si les choses periclitent, car evidemment nous ne savons pas elever nos enfants, et les laissons errer a l’affut de toutes les mauvaises tentations, ou comment masquer son incapacité a apporter des solutions en rejetant la, les fautes sur les habitants, que notre maire balaye devant sa porte nos enfants ne sont des habitues des commissariats, je ne sais pas s’il peut en dire autant.

  4. Arnaud Kubacki

    Bonjour Yousri,
    Merci pour ces remarques que je pourrai adresser à l’ensemble des délégués. Nous avons peut-être paru léger sur Mitry, pourtant de nombreux projets ont été avancés et travaillés dans ces conseils de quartier :
    – Aménagement d’une aire de jeux + parking proche allée des Hêtres
    – Problématique sauvegarde ATAC
    – Rue du 8 Mai (nous souhaitons que Youssef nous aide pour la présentation du projet qu’il défend pour cette avenue)
    – Circulation Les Aulnes, Dauphiné et Ambourget
    – Avenir du parc immobilier de l’OGIF
    Cependant, et ce malgré de nombreuses relances, il est difficile, pour les délégués, de se faire entendre, sachant que, de toute façon, il est fort probable que le Maire ait déjà statué sur ces différents points.
    Mais en effet, il y a encore du travail à effectuer pour mieux représenter Mitry. Toutes les remarques constructives sont bonnes à prendre. Tu y es le bienvenu.

  5. Yousri Hidri

    Arnaud, encore une fois tout ce que tu cites, nous en avons deja parle depuis plus de 2 ans, demande donc a Youssef, et ce bien avant la « creation » de la « democratie participative » des sauveurs socialistes.
    Les raisons de ma non-participation, nous en avons deja parle aussi, ne voulant pas etre reduit comme tant d’autres en avalisateur de la politique socialiste de notre maire, d’ailleurs la majeure partie du temps de la reunion a ete reserve a l’expression du maire et de ses emules, plus prolixes qu’efficients.
    Et puis nous le savons bien, le seul decideur est le maire, les conseils ne sont que la manifestation physique d’emules serviles, pour la plupart, meme si certains veulent faire croire a l’independance des comites, je reconnais qu’un petit pourcentage essaie de l’etre, mais cela est peine perdue.
    A l’heure actuelle , je ne sais meme pas si les comites ont les projets d’urbanisme et autres, tu te souviens l’année derniere, vous les demandiez depuis des mois, je les ai eus en 2 jours……..ca donne a reflechir .
    je dois partir, mais nous aurons le temps d’en discuter plus amplement prochainement.
    cordialement

Les commentaires sont fermés.