Communiqué de Jacques Chaussat relatif aux finances du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis

de | 2010-06-11

Communiqué de Jacques Chaussat relatif aux finances du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis - image  on http://www.billelouadah.frBobigny, le 10 juin 2010


 

Les associations invitées à débattre des finances départementales avec les élus.

   

Communiqué de Jacques Chaussat relatif aux finances du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis - image  on http://www.billelouadah.frLa 1ère commission du Conseil Général de Seine Saint-Denis, en charge des finances, s’est réunie ce matin de façon exceptionnelle afin d’auditionner les associations qui le souhaitaient sur la question des difficultés qu’elles rencontraient suite à la baisse générale du niveau des subventions décidée par l’exécutif départemental.

   

Je suis très heureux d’avoir pu écouter ces associations, et remercie mon collègue communiste M. Jean-Jacques Karman, président de la 1ère commission, pour cette initiative.

  

Les échanges ont été constructifs de part et d’autre.
Néanmoins, je déplore que chez certains, la posture politicienne consistant à dire « le gouvernement veut nous couper les vivres et nous démanteler » ait prévalu, sans autre forme d’analyse.

   

C’est pourquoi j’ai tenu à rappeler que le déficit public et la dette  nationale ne datent pas d’hier. Ils sont imputables aux différents gouvernements qui se sont succédés depuis trente ans. 

  

J’ai également souligné que les difficultés financières que traverse notre département n’étaient pas seulement dues aux effets de l’acte II de la décentralisation, mais qu’elles plongeaient leurs racines dans quarante années de gestion peu rigoureuse.

  

Si l’on veut aboutir à des solutions constructives, je crois qu’il est important que chacun assume ses responsabilités. Pour ma part, j’assume les miennes.

  
Jacques Chaussat
Conseiller général de Seine Saint-Denis
Conseiller Municipal d’Aulnay-sous-Bois