« CMMP renaît » : mutisme municipal

de | 2008-04-01

   Alerté par l’un de nos fidèles lecteurs et suite à la publication d’une note par le blog citoyen monaulnay.com, nous ne pouvons qu’être surpris par le mutisme et l’inaction de la nouvelle majorité municipale face aux travaux de démolition et de terrassement entrepris à deux pas de l’usine du CMMP.
En effet, pour avoir fait de la dépollution de ce site une de ses priorités de campagne et compte tenu de l’urgence sanitaire, nous demandons solennement au nouveau maire fabiusien d’honorer dans les plus brefs délais ses promesses à l’égard des aulnaysiens. Il ne s’agit pas pour le Parti Radical aujourd’hui de jouer sur les craintes légitimes des riverains mais d’opposer au maire son engagement écrit du 25 octobre 2007 chiffrant à 2 millions d’euros le règlement de ce dossier.
   Ainsi, "au temps du bonheur" succède "le temps des réalités" et surtout "le temps des responsabilités municipales"…

3 réflexions au sujet de « « CMMP renaît » : mutisme municipal »

  1. Hervé Suaudeau

    Très drôle votre titre, mais n’en faites pas trop.
    Ni trop dans l’inaction avant le 16 mars 2008, ni trop dans la caricature inverse après.
    Quand l’article a été mis en ligne, les travaux étaient déjà finis. C’est très inquiétant mais ce n’est pas aussi grave que lorsque les pelleteuses sont directement arrivées dans la cour du CMMP en 2006.
    Il faut tout de même rester vigilant sur les actions de la nouvelle municipalité et à ce titre les associations vont faire une réunion publique le 16 avril (nous allons l’annoncer sur MonAulnay.com). Donc pas de chèque en blanc à la nouvelle majorité mais pas de caricature non plus car ce dossier n’en a vraiment pas besoin.
    Je vous invite donc (et il n’est pas trop tard pour changer) à soutenir enfin pleinement les associations et a vous joindre à la réunion publique du 16.

  2. Billel Ouadah

    Hervé,
    Peut-être est-ce une mauvaise appréciation, mais j’observe avec plaisir que vos commentaires sont beaucoup moins incisifs qu’ils ne l’étaient avant le 16 mars . J’ose espérer que cette bienveillance passagère à l’égard de ceux qui ont promis de tout régler pour 2 millions d’euros ne me fera pas oublier cette liberté de ton si constructive et non partisane qui faisait votre singularité.
    Plus que moi, vous savez que la nouvelle majorité municipale dispose de suffisamment de talents pour s’exprimer et se défendre que de recourir à un porte parole de votre compétence et de votre qualité.
    Aussi, je tiens à vous rassurer Hervé, que nous serons toujours attentifs et sensibles à vos remarques à partir du moment où elles permettent d’élever le niveau du débat.
    Enfin, Hervé, nous nous connaissons suffisamment bien pour savoir que je ne suis jamais dans la caricature…
    Sur notre blog Aulnay Radical, mon seul objectif est de susciter le débat avec des éléments factuels et vos nombreux commentaires sur différentes thématiques l’attestent.
    Encore une fois, merci pour vos contributions citoyennes.
    A très bientôt.

  3. Hervé Suaudeau

    Cher Billel,
    Très clairement et je ne m’en cache pas; sur ce dossier, je suis indiscutablement plus favorable à la nouvelle majorité qui a fait cette promesse (certes a rechiffrer) à l’immobilisme de l’ancienne équipe qui refusait l’expertise pourtant indiscutable des associations et qui a eu le dossier entre les mains pendant 25 ans (et qui a eu quelques difficultés à le communiquer). De toutes façon nous jugerons sur pièce.
    Mon point de vue est donc très clairement tranché sur ce dossier et je vous prierais Bilel de ne pas m’appeler « porte parole » car vous me connaissez suffisement bien pour que vous sachiez que ce n’est pas la vérité.
    Il reste indubitablement qu’il faudra rester vigilant sur l’action de la nouvelle équipe et c’est la raison de mon article en question sur MonAulnay.com.

Les commentaires sont fermés.