Borloo affiche sa différence et jette les bases d’une « confédération » des centres, autonome de l’UMP

de | 2011-01-20

Borloo affiche sa différence et jette les bases d'une
Le patron du Parti radical (PR) Jean-Louis Borloo a annoncé mercredi la création d'un "comité de liaison permanent" des centristes de la majorité, et la tenue en mai d'un congrès extraordinaire du PR, appelé à se prononcer sur son émancipation de l'UMP et sa participation à une "confédération" des centres.

Le Comité exécutif du PR, parti associé et co-fondateur de l'UMP, venait d'adopter à l'unanimité une résolution dont M. Borloo a livré la teneur dans son discours de voeux à la presse, au siège national du parti, place de Valois à Paris.

Le texte approuve "sans réserve les démarches entreprises (par M. Borloo) pour nouer des contacts avec l'ensemble des formations centristes, républicaines, sociales et écologistes, en vue de créer une confédération (…) indépendante et loyale".

A court terme, la résolution prévoit également la mise en place "d'un comité de liaison permanent" regroupant "l'ensemble des sensibilités radicales, républicaines, sociales et écologistes pour bâtir avec elle le nouveau projet républicain pour 2012".

Interrogés en marge de cette cérémonie, l'ex ministre de l'Ecologie et son lieutenant Laurent Hénart (secrétaire général du PR) ont éludé pour l'instant la question d'une éventuelle candidature Borloo en 2012, en posant comme préalables "la constitution de la nouvelle confédération" des centristes, et l'élaboration "d'un projet commun".

"On rentre dans une période de bouillonnement extraordinaire, on voit que la société civile va s'emparer du débat, et on a le sentiment qu'on a perdu un peu les repères, la boussole, l'espoir (…) et c'est ça qu'il faut rebâtir", a expliqué M. Borloo devant la presse.

"Nous allons le faire calmement, a-t-il dit, tranquillement, pas à pas", avec le Nouveau Centre – dont les principales figures à l'exception de son président Hervé Morin étaient présents à ces voeux -, La Gauche moderne représentée par son chef de file Jean-Marie Bockel. Il veut aussi y associer les "écologistes indépendants" incarnés notamment par Brice Lalonde.

Et si le Congrès des Radicaux, organisé après les cantonales, les 14 et 15 mai, ratifie cette démarche, "nous en tirerons les conséquences (…), et nous passerons d'un statut d'associés dans l'UMP à un statut extérieur d'alliés. Mais ce sera l'objet d'un vote démocratique", a ajouté M. Borloo.

Source : AFP – Le 19 janvier 2011

Une réflexion au sujet de « Borloo affiche sa différence et jette les bases d’une « confédération » des centres, autonome de l’UMP »

  1. Xavier

    Je vois que les grandes manoeuvres se préparent !

Les commentaires sont fermés.