113ème Congrès : « Le Parti radical approuve à l’unanimité sa participation à l’UDI »

de | 2012-12-09
113ème Congrès :

Parti radical - 113ème Congrès

Le Parti radical de Jean-Louis Borloo a approuvé samedi à l’unanimité et sans surprise sa participation à l’UDI lors de son 113e congrès, à l’occasion duquel la Gauche moderne de Jean-Marie Bockel est devenu un parti associé au Parti radical.

Jean-Louis Borloo a par ailleurs été proclamé officiellement président du PR devant quelque 600 délégués réunis au « Tapis rouge » (Paris 10e) l’ancien QG de campagne du candidat Jacques Chirac en 2002. Président du PR depuis 2005, M. Borloo avait été réélu avec 95,84% des suffrages exprimés lors d’un scrutin qui s’est tenu du 18 au 25 novembre dernier. Laurent Hénart a  été réélu secrétaire général du parti. « Ce n’est pas le choix d’un homme mais la confirmation d’un projet collectif », a lancé Jean-Louis Borloo dans son discours de clôture.

« Mon premier mandat a été celui du lien fraternel, le deuxième, celui de la construction du projet politique, le troisième doit être celui de la reconquête, de notre famille politique mais aussi du pays », a expliqué l’ancien ministre de l’Ecologie. « L’UDI suscite un grand espoir en France et chez nos partenaires. Nous devons être attentif à nos valeurs et notre identité, mais comme les autres », a expliqué M. Borloo, également président de l’UDI, à l’adresse de ceux qui au Parti radical pourraient craindre de perdre leur identité dans le nouvel ensemble.

Parmi les valeurs que le PR entend porter figurent la défense de la laïcité, de l’Europe, l’ouverture au monde et aux autres ou la lutte contre les discriminations. »Notre identité radicale va se développer grâce à l’UDI, j’en serai le garant », a promis M. Borloo en rappelant que, dans son histoire, le PR n’a « jamais été aussi fort que lorsqu’il a su constituer des alliances ».

« Nous sommes ce que nous sommes mais l’UDI est notre véhicule commun, c’est l’outil politique, démocratique indispensable pour reconquérir le coeur du pays », a-t-il dit en appelant ses amis à « respecter ceux qui, comme nous, ont choisi » de participer à cette aventure commune.

Parmi les fondateurs de l’UDI, la gauche moderne de Jean-Marie Bockel a annoncé qu’elle devenait un parti associé du Parti radicalConstatant que 20.000 personnes ont déjà contacté l’UDI sur son site, Jean-Louis Borloo a appelé ses amis à lancer dès maintenant une campagne d’adhésion.

« Nous avons besoin de 150.000 militants avant les européennes », a-t-il lancé. « C’est à nous de prendre le destin du pays en main, n’ayons pas peur de nous organiser pour le faire », a-t-il ajouté. Pour ce faire, l’UDI doit réunir dimanche à Paris quelque 500 coordinateurs provisoires locaux pour préparer l’organisation territoriale du nouveau parti dans la perspectives notamment des prochaines municipales.

Source : AFP – Le 9 décembre 2012