Bayrou au Nouveau Centre : « Rallier Sarkozy, c’est disparaître « définitivement » »

de | 2012-02-23

Bayrou au Nouveau Centre : "Ces valeurs, cette vision de l'avenir, les choses qui nous paraissent précieuses, tout cela ne peut être défendu que par une candidature du centre indépendante", a déclaré François Bayrou.

Le candidat du MoDem s'est adressé aux responsables du Nouveau Centre pour les dissuader de se rallier au premier tour à Nicolas Sarkozy afin d'éviter de disparaître "définitivement". 

François Bayrou, candidat du MoDem, a assuré ce jeudi, à l'adresse des responsables du Nouveau Centre, que rallier au premier tour Nicolas Sarkozy équivalait à disparaître "définitivement". 

Le député béarnais était interrogé par i-TELE sur le congrès du Nouveau Centre qui se réunit ce week-end, alors que son président Hervé Morin a jeté l'éponge et appelé à soutenir le président-candidat. 

"quelque chose est rompu entre Nicolas Sarkozy et le peuple français"

"S'ils examinent le plus profond de ce qu'ils croient", "ces valeurs, cette vision de l'avenir, les choses qui nous paraissent précieuses, tout cela ne peut être défendu que par une candidature du centre indépendante", a déclaré François Bayrou.  

"Aller au premier tour se ranger -comme ils vont le faire, comme les responsables les incitent à le faire- derrière Nicolas Sarkozy, c'est d'une certaine manière renoncer à exister définitivement", a-t-il dit. 

Pour François Bayroou, par ailleurs, "quelque chose est rompu entre Nicolas Sarkozy et le peuple français, quelque chose de très profond". Or, "un lien de confiance, cela ne se reconstruit pas si facilement". 

Source : AFP – Le 23 février 2012

Une réflexion au sujet de « Bayrou au Nouveau Centre : « Rallier Sarkozy, c’est disparaître « définitivement » » »

  1. Serge Houssard

    Il a raison.
    NC et PR, antichambres ou succursales de l’UMP, c’est continuer à s’affaiblir et préparer la disparition à terme pour construire dit-on un nouveau parti avec la branche sociale de l’UMP.
    Comme si COPPÉ laisserait faire celà, sauf en cas de défaite de NS et éclatement de l’UMP.

Les commentaires sont fermés.