Aulnay-sous-Bois – Rassemblement du 5 juin 2010 : Jacques Chaussat appelle au calme et au respect

de | 2010-06-03

Aulnay-sous-Bois - Rassemblement du 5 juin 2010 : Jacques Chaussat appelle au calme et au respect - image  on http://www.billelouadah.fr Aulnay Radical a exprimé son point de vue sur la manifestation des associations et la contre-manifestation prévues pour le 5 juin prochain devant la mairie.

  
Mention a été faite de mon souci de favoriser la concertation, le dialogue avec la population et mon appel au calme.


Je voudrais très rapidement développer mon opinion sur cette affaire.

  
Avec l’actuelle équipe municipale, il n’est pas une semaine qui ne soit agitée et tendue. La confrontation se substitue au dialogue.
    
Je refuse cette stratégie de l’affrontement, source d’agressivité, de violences verbales voire pire encore.

  
Certes, chacun est libre d’exprimer des idées, y compris sur la place publique, mais dans le cadre de limites ou d’auto-limites respectables qui seront alors … respectées par tous.

  
L’organisation d'un contre-rassemblement par les partis de gauche (PRG, PS et PCF) me préoccupe et m’interpelle.

  
D’abord en raison de la méthode développée.

  
En effet, un appel lancé sur Facebook par une employée municipale militante, a été très vite récupéré par les blogs proches de Monsieur Gérard Ségura.

  
Dans le prolongement, un tract a été établi et signé par les partis politiques cités.


Comment ne pas penser qu’il y ait eu confusion entre fonction municipale et propagande politique ?

  
Ensuite, par le fait que seuls les quartiers Nord aient « bénéficié » de la diffusion du tract de ce rassemblement politique que l’on peut qualifier de « Ségurien ».

  
Ne peut-on pas considérer qu’il s’agit là d’un véritable plan de communication, bien structuré, invitant les habitants des quartiers Nord, malgré eux, à un rendez-vous a priori non souhaité ?

   
Et les habitants du Sud ? Pourquoi n’ont-ils pas été appelés ? Etonnant non ?

   
Tous les aulnaysiens qu’ils soient du Nord, du Centre, du Sud, de l’Ouest ou de l’Est ont, au moins en commun cette ville, Aulnay-sous-Bois. Et ce, avec ses quartiers, ses espaces, ses difficultés, ses chances, sa diversité, ses atouts, et d’une façon générale son charme envié d’ailleurs par beaucoup de cités environnantes.

  
Je déplore cette récupération politicienne d’un rendez-vous qui se voulait uniquement citoyen
.

  
Pour autant, je redis mon soutien aux associations à l’origine du rassemblement.

   
Je comprends leur attachement à leur ville, aux zones pavillonnaires qui constituent un agréable tissu résidentiel. J’ai été un des tout premiers, sous diverses formes (écrits, articles sur Oxygène, interventions en séance du Conseil Municipal et réunions de quartier) à dire mon refus du bétonnage.

   
Je sais aussi que les aulnaysiens comprennent la nécessité de construire des logements mais dans le cadre d’une concertation véritablement appliquée.

  
Aussi, j’appelle chacun et chacune à l’échange et au dialogue. Avec calme, respect et intelligence.

Aulnay est notre ville à tous. Sachons la préserver, l’embellir et l’inscrire dans un développement harmonieux et durable.
   
Jacques Chaussat,
Conseiller général et municipal d'Aulnay-sous-Bois

2 réflexions au sujet de « Aulnay-sous-Bois – Rassemblement du 5 juin 2010 : Jacques Chaussat appelle au calme et au respect »

  1. PatrickLeclercq

    Je crains fort malheureusement que votre trés sincère appel au calme soit vain , j’ignore pourquoi le maire en place a provoqué cette contre manifestation , mais à mon sens c’est de l’inconscience , le risque de violences est élevè , et dans ce cas ce sera sans retour possible , jamais les habitants proches de la mairie ne voudront d’une population d’agités , soyons clairs et francs avec nous mèmes , ne nous berçons point d’illusions .
    Merci à vous .
    Patrick Leclercq .

  2. Yousri Hidri

    Patrick, voudriez vous developper quand vous parlez de « populations d’agités », vous croyez vous un cran au dessus de ceux qui vivent en logements sociaux?
    d’ailleurs qui vous dit que ces logements sont reservés au « genre » de population que vous citez?
    il serait temps que la vraie mixité revienne, les quartiers nord payent aussi leurs impots, leurs loyers, mais n’ont pas droit aux amenagements que l’on peut trouver dans le « sud », ils ont en outre aussi droit au calme et a la quiétude, dans leur vie de tous les jours, au meme titre que vous meme, et que les gens habitant le centre gare, la mairie ou autre, et la plupart eduquent leurs enfants, et savent « se tenir »……….malgré votre position dubitative, assez « border line », limite xenophobe, quand nous savons a quelle partie de la population vous vous referez par ces « violences »
    Je suis assez sur que cela sera pour les collaborateurs du maire, ou pour quelque « ami », octroyé bien sur pour « services rendus », comme a l’accoutumée;
    Je deplore le procede, quand on se targue de « democratie participative », et de representativité de tous les aulnaysiens, sans distiction aucune (sic), mais nous commencons a etre habitué, ce n’est pas la premiere « manoeuvre », ou plutot ruse ourdie de ce sieur, et vu le parcours certainement pas la derniere manipulation, remarquez si ca marche, pourquoi s ‘en priverait il? meme si cela commence a se voir, un proverbe francais ne dit il pas:  » caresse de chien ramene des puces », sans comparaison aucune…..
    Monsieur chaussat a raison quand il dit que le dialogue n est pas possible, qi’il cherche toujours la confrontation et le rapport de force(bizarrement pas dans toutes les parties d’Aulnay), pour eluder les vrais arguments, et refuser, et non pas refuter le discours de son interlocuteur.

Les commentaires sont fermés.