Aulnay-sous-Bois : « Comment la C3 naît à Aulnay »

de | 2010-01-19

Aulnay-sous-Bois : 770 nouvelles Citroën C3 sortent chaque jour des ateliers de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois. Nous les avons visités, en compagnie des familles des salariés.
 
Un gymnase transformé en showroom, des enfants jouant les pilotes de course au volant d’une reproduction de la C4 WRC, la voiture de Sébastien Loeb… C’était la fête ce week-end à l’usine PSA Peugeot-Citroën d’Aulnay-sous-Bois. La direction a ouvert ses portes aux familles des salariés, comme elle le fait à chaque lancement de modèle.

Cette fois, c’était pour célébrer la nouvelle Citroën C3, uniquement produite à Aulnay, et dont les premiers modèles ont été assemblés en septembre dernier. L’occasion de découvrir les entrailles de cet immense site de 300 000 m 2 , qui produit quotidiennement un millier de voitures. Même si leur papa Mustapha a eu la désagréable impression de passer son samedi au travail, Asma, 5 ans, et Amine, 7 ans, en ont pris plein les yeux, stupéfaits d’apprendre qu’on habille et qu’on coiffe une voiture sur la ligne de montage. 
   
Mais au-delà de la fête familiale, ce week-end était aussi celui de l’espoir pour les salariés. Grâce à la nouvelle C3, l’usine est la seule du groupe en France à n’avoir pas connu un seul jour de chômage technique en 2009. « J’espère que ça va marcher, c’est une voiture vraiment bien, et puis le prix est raisonnable », glisse une employée contemplant avec fierté les modèles flambant neufs .
 
L’usine, qui a arrêté la production de C2 en novembre et cessera progressivement cette année d’assembler la C3 classique, a désormais lié son destin au nouveau modèle. Elle est encore la seule à le produire (un complément sera bientôt assuré par l’usine de Poissy, dans les Yvelines). Pour l’instant, cela semble payant. Aulnay a recruté 400 salariés supplémentaires, venus d’autres sites du groupe, et embauché 400 intérimaires pour faire face à ce défi.

Source : Le Parisien – Le 18 janvier 2010