Aulnay-sous-Bois : Un nouveau plan d’urbanisme

de | 2010-02-26

PLU

Derrière ces trois lettres un document stratégique. Le plan local d’urbanisme, c’est l’avenir d’une ville : tout ce que les promoteurs ont le droit de faire, depuis la hauteur des immeubles jusqu’aux balcons en façades ; les zones où pousseront les espaces verts, les magasins, les lieux de culte…
  
Le maire PS Gérard Ségura, très critique à l’égard du document adopté par l’ancienne équipe UMP juste avant les municipales, veut le réviser.
  
La procédure sera longue - deux ans en moyenne avec une phase de concertation - et probablement coûteuse puisqu’elle suppose la commande de nouvelles études. La ville devrait lancer cette révision dans les six mois à venir.
  
« Nous allons consulter les habitants, avant même de démarrer, et nous expliquerons notre démarche », promet l’élu, auquel plusieurs associations reprochaient récemment son manque de communication autour des projets de la ville.
 
L’objectif affiché : limiter les appétits des promoteurs immobiliers et « faire de la ville un pôle attractif pour les investisseurs ». Sans attendre l’issue de la procédure, la municipalité devrait décider de mesures de modification partielle du PLU existant pour faire face aux « urgences ».
  
Par exemple, pour permettre la construction de logements dans le cadre de la rénovation urbaine, dans le quartier du Galion ou celui du Vélodrome. Ou encore pour favoriser la modernisation des zones d’activité économiques (Fosse-à-la-Barbière et Mardelles).
  
Autant de points qui feront l’objet, eux aussi d’une concertation et d’un vote au conseil municipal. La municipalité a déjà usé de ce procédé pour permettre la future construction d’une mosquée sur un terrain de la N 2 dans le nord de la ville, ou encore pour permettre l’aménagement d’une zone commerciale sur le terrain de l’ancien garage Renault (incendié durant les émeutes de 2005).
 
Source : Le Parisien – Gwenael Bourdon – Le 26 février 2010