Aulnay-sous-Bois : « Bientôt un audit sécurité au lycée Voillaume »

de | 2010-03-25

Le calme semble être revenu au lycée professionnel Voillaume d’Aulnay, où les cours ont repris hier. Quatre jours après les menaces de mort taguées sur le mur de l’établissement visant deux professeurs, une délégation a été reçue mardi au rectorat de Créteil.
  
Les professeurs ont fait part de leurs revendications : des moyens humains avant tout.
  
Ils réclament un proviseur adjoint spécifique au lycée professionnel, car l’actuel travaille également au lycée général. Ils veulent la présence permanente d’un conseiller principal d’éducation, l’actuel étant absent une journée et deux matinées par semaine, la possibilité de travailler en demi-groupes et donc d’avoir une plus grande dotation horaire. Côté matériel, les enseignants souhaitent que les classes soient équipées de portes sans poignée extérieure afin d’éviter les intrusions pendant les cours.
Ils réclament aussi le rehaussement du mur du cimetière contigu à l’établissement pour les mêmes raisons.
  
« Nous avons été écoutés, mais rien ne dit que nos demandes vont être prises en considération. Deux commissions, une pour la sécurité et l’autre pour l’organisation, doivent passer au lycée afin de faire un audit », détaille Hugo Trevisiol, délégué Snep-FSU. Les résultats sont attendus avant les vacances.
Autre souci, la question du droit de retrait. L’ensemble des profs l’exercent depuis samedi mais le rectorat estime que, si le droit de retrait est valable pour leurs deux collègues menacés, il ne l’est pas pour les autres professeurs car le danger immédiat ne serait pas établi. Pour le rectorat, les enseignants étaient en grève, et il devrait donc y avoir des retenues sur les salaires.
 
Source : Le Parisien - S.T. - Le 25 mars 2010