Aulnay-sous-Bois – Ambourget : Compte-rendu de la réunion publique du 26/11/2009 (T2/Q1) 2/2

de | 2009-12-11

Suite à la présentation des projets en cours par les délégués du conseil de quartier Mitry/Savigny, cette deuxième partie est consacrée aux propositions du Maire Gérard Ségura, des questions diverses et de la présentation de la préparation du budget 2010.

Les promesses du Maire quant à l'avenir du quartier

Après la présentation du conseil de quartier, plusieurs riverains venus pour l'occasion en ont profité pour faire parvenir leurs doléances ou leur mécontentement sur la situation générale du secteur. Pointant notamment la profonde tristesse du quartier, bien moins fleuri que d'autres secteurs et ce malgré un emplacement plutôt favorable, les riverains ont mis en avant les points suivants :

  • 1 aire de jeu pour 12 000 habitants environ
  • Promesses politiques non tenues
  • Problèmes d'hygiènes notamment aux entrées des halles d'immeuble et derrière le magasin ATAC
  • Stationnement gênant voire dangereux pour les piétons, notamment sur la rue du 8 Mai
  • Certaines rues délaissées comme la rue des Lilas, la rue des Mimosas ou la rue des Aulnes
  • Problème de sécurité, notamment à cause de l'éclairage déficient

Prenant la parole, le Maire a évoqué quelques projets et souhaits pour le quartier. Les principales déclarations sont les suivantes :

  • Mise en priorité du quartier de Mitry au niveau du budget pour les deux prochaines années
  • Volonté de reconstruire l'école Ambourget
  • Réorganisation complète du quartier
  • Acquisition de la copropriété ATAC, destruction de l'édifice et reconstruction d'un nouvel espace commercial avec des logements sociaux (le projet serait en cours depuis 4 mois)
  • Réhabilitation des logements et commerces appartenant à l'OPH sur la rue du 8 Mai
  • Construction du nouveau Gymnase à proximité de l'ancienne station service proche de Bricoman, sur la RN2
  • Volonté du rachat des 600 logements de l'OGIF par l'OPH pour les transformer en logements sociaux

Également, le Maire a souhaité que les habitants du quartier puissent faire véhiculer les consignes de respect de la propreté et combattre les incivilités.

Manque d'information en direction des délégués du conseil de quartier ?

Écoutant dans la salle les propositions du Maire, les délégués présents ce soir ont été surpris d'apprendre, en même temps que les riverains, des projets pourtant travaillés de longue date. Pour les projets suivants, par exemple, ils n'ont tout simplement pas été consultés, même à titre purement informatif, au sein des réunions de travail du conseil de quartier :

  • Nouvel emplacement du Gymnase
  • Projet de construction de 167 logements sur le secteur du vélodrome
  • Projet d'aménagement rue du 8 Mai
  • Projet de destruction du centre commercial ATAC
  • Déménagement de la caserne des pompiers dans le secteur du lycée Jean Zay, mise à la place du foyer des travailleurs du Gros Saule

La démocratie locale a été relancée pour l'obtention des informations nécessaires aux délégués, ne serait-ce que pour émettre un avis sur les décisions de l'exécutif municipal.

Présentation de la préparation du budget 2010 : polémiques pour justifier une situation difficile ?

Pour clôturer la soirée, le Maire a présentaé à la place de Madame Bovais-Liégeois absente ce soir là, la préparation du budget municipal 2010.

Soulignant les difficultés à venir, M. Ségura a fustigé l'État, responsable de tout selon ses propos. En effet, Gérard Ségura mis en avant :

  • Les baisses de dotation de l'état
  • La suppression de la taxe professionnelle, qui engendrerait à terme une perte de 10 millions d'euros de revenus
  • Difficulté des collectivités à cause des réformes en cours

Enfin, il est toutefois notable de constater, avec regret, qu'au delà des déclarations politiciennes, qu'aucun chiffre avancé n'ait été accompagné d'un détail permettant aux personnes présentes de mieux comprendre cette analyse. En effet, rien n'a été avancé sur la perte des 10 millions d'euros, ni aucune analyse constructive n'a été apportée quant aux réformes des collectivités territoriales.

Source : Aulnay Radical – Arnaud Kubacki – Le 11 décembre 2009