Aulnay-sous-Bois – Union des Républicains Sociaux : « La justice tranchera »

de | 2012-06-23

Aulnay-sous-Bois - Union des Républicains Sociaux :

Alors que nous avions fait l’effort de tendre une dernière fois la main à M. Chaussat Jacques pour sortir de ce différend de manière honorable, nous prenons acte de l’attitude du conseiller général au travers de son nouveau communiqué (publié ce 21 juin sur le site monaulnay.com) de poursuivre à entretenir des situations de confusion dans l’esprit des aulnaysiens.

En effet, dans son communiqué, chacun observera la mise entre guillemet de la seule appellation « Union des Républicains Sociaux » occultant Aulnay en totale contradiction avec l’appellation déclarée en sous-préfecture du Raincy en 2011 par M. Chaussat Jacques.

Aussi, il appartiendra à la justice d’apprécier l’objet social de l’association de M. Chaussat Jacques, les actions menées dans les faits par celle-ci et le nom du groupe politique qu’il préside au Conseil municipal.

Ainsi, ce communiqué est une nouvelle pièce importante opposable à M. Chaussat Jacques qui sera bien entendu versée dans notre dossier. Avec cette nouvelle pièce survenue après notre mise en demeure, notre avocat nous a particulièrement rassurés sur le bienfondé et la légitimité de notre demande. Il engagera donc une action en justice très prochainement.

Enfin, nous rappelons à M. Chaussat Jacques que nul n’est censé être au-dessus des lois et que, dans l’attente de la décision de justicenous ne communiquerons plus sur ce sujet.

Billel Ouadah,
Président de l'Union des Républicains Sociaux 


Une réflexion au sujet de « Aulnay-sous-Bois – Union des Républicains Sociaux : « La justice tranchera » »

  1. didier labaune

    A quand un vrai debriefing des législatives organisés par nos « responsables  » du Centre?
    En attendant, quelques lignes à revoir entre autres sur mon blog :
    Ce blog Lien Le Web
    Ce blog
    Lien
    Le Web
    mercredi 27 juin 2012
    « Braou » était mûr : une chèvre avec un chapeau et un badge PS aura suffi …
    Un peu d’histoire d’abord, avant qu’elle soit réinventée par la propagande de gauche pour les derniers arrivés dans notre circonscription par exemple !!! Si on veut éviter que l’histoire locale balbutie et que les comportements perdurent, il faut rappeler sans cesse quelques faits simples.
    C. Bartolone est député PS, puis président du CG 93, depuis 30 ans ; idem à quelque chose près pour E. Raoult (député RPR puis Ump, président de l’Ump 93, ministre sous J. Chirac) et P. Braouezec (Parti communiste puis « pseudo-communiste éternel ministrable ») …
    Ces trois-là principalement (mais pas uniquement) étaient « bien copains » jusqu’ici : ils se partageaient le « gâteau » des circonscriptions. La deuxième circonscription de Seine-Saint-Denis était sacrifiée! Personne ne devait embêter « Patrick »…
    Dans ce contexte, face à Braouezec, qui étaient les candidats possibles et que devenaient-ils ?
    Pour le candidat principal de gauche (PS), bien implanté mais toujours insuffisant au niveau du score, c’était clair et appliqué depuis toujours : désistement en faveur de « Braou ».
    Pour le candidat de droite, c’était aussi clair et çà l’est encore : la circonscription était réputée (les « hautes sphères » l’affirmaient) impossible à prendre et le président Raoult envoyait n’importe qui à condition qu’il ne fasse pas parler de lui (et ne prenne pas de grade à l’Ump 93) et qu’il soit caressant avec les « pseudo-communistes » et la gauche en général…un « tocard » quoi…
    En 2007, P. Braouezec est réélu mais G. Sali, le socialiste ayant pris trop d’importance…a été écarté au profit de Rose Gomis plus facile à battre (merci Bartolone)…Celle-ci rejoindra la majorité municipale « pseudo-communiste » en 2008 (adjointe avec belles indemnités + logement neuf en centre ville) …. Manœuvre particulièrement malhonnête mais qui ne risque pas d’empêcher tout ce petit monde de dormir ! Principal floué : l’électeur PS qui a voté pour une candidate vendue à Braouezec !!! Trop malin ou trop instruit pour Braouezec et Bartolone, il ne fallait pas que Sali devienne député et vienne « manger dans leurs graines »…
    En prévision de 2012, rien de changé à droite : serrer les rangs (et les fesses) dans les circonscriptions où il y avait des « sortants » Ump et se moquer absolument du reste du département : donc encore un « tocard » chez nous dans la deuxième…
    A gauche non plus rien de neuf : après la brillante Rose Gomis en 2007, le PS (permet la tricherie des primaires) et « choisit » M. Hanotin…
    On est dans le scénario habituel …Tous les responsables politiques (droite et gauche) sont d’accord pour ne pas toucher à P. Braouezec …mais c’est sans compter sur deux éléments fondamentaux et indissociables…
    L’élection de F. Hollande et le ras le bol des électeurs de la deuxième circonscription (du moins ceux qui se sont déplacés): les deux éléments sont indissociables. L’élection d’un Président socialiste permet aux candidats socialistes pour les législatives de bénéficier de ce que l’on a appelé la « vague rose »…
    Ce seul évènement n’aurait peut-être pas suffi en 2002 ou 2007 pour dégager Braouezec mais les 5 dernières années lui ont été fatales.
    De nouvelles voix, dont la mienne, se font entendre pour s’opposer à Braouezec et à son système…clientéliste, en attendant une meilleure qualification. De nouveaux moyens de communication (Internet) ont permis partiellement de contrebalancer la propagande locale honteuse (à raison de 5 millions/an prélevés dans vos poches) qui assène sans discontinuer depuis des dizaines d’années que l’action de Braouezec et son équipe de « fossoyeurs » serait « merveilleuse ».
    Ghetto, gabegie, clientélisme, gestion opaque, mépris… l’électeur en a (enfin !) marre…la vague rose fait le reste : Braouezec sombre…perd son mandat de député en attendant de perdre tout le reste (j’y veillerai avec nombre d’entre vous j’espère…).
    Evitons tout de même les superlatifs à l’attention du vainqueur, compte tenu du contexte évoqué, « Braou » était mûr : une chèvre avec un chapeau et un badge PS aura suffi …
    Didier Labaune, « vrai »conseiller municipal d’opposition Ump Parti Radical à Saint-Denis 93
    didier.labaune@yahoo.fr
    Publié par Didier LABAUNE Date: mercredi, juin 27, 2012
    lundi 18 juin 2012
    DE L’AIR
    2ème circonscription de Seine-Saint-Denis : BRA…OUT!!!
    12ème circonscription de Seine-Saint-Denis : RA…OUT!!!
    Publié par Didier LABAUNE Date: lundi, juin 18, 2012
    lundi 11 juin 2012
    Communiqué de presse: Braouezec ébranlé (!) au 1er tour, au 2ème tour: tout sauf Braou, fossoyeur de nos villes et nos vies!!!
    Chers tous,
    Braouezec ébranlé (!) : parfait … Mais houlà doucement sur le champagne mes chers amis, gare au « grosmaltête ».
    On voit ce que cela donne dans la gestion d’une ville comme la nôtre, l’abus d’alcool!
    Je n’ai rien à changer à tout ce que j’ai dit jusqu’ici:
    Entre les deux tours, l’Ump 93 ne va donner aucune consigne pour dégager Braouezec et le risque est le même (avec quelques nuances) qu’aux cantonales*…Hélas, de tout temps la droite du 93 préfère voir un communiste gagner chez nous plutôt qu’un socialiste. J’estime moi que les communistes locaux sont le cancer qu’il faut traiter en premier lieu et qu’il sera toujours temps de faire de la politique avec ceux qui les remplaceront, quels qu’ils soient!!!
    Cela a peut-être échappé à votre euphorie.
    Un autre élément en faveur de mes modestes analyses: le « mignon » choisi cette fois -il a en a tout un stock- par E. Raoult (responsable de l’Ump 93) pour représenter la droite et se faire  » traditionnellement fesser » dans notre circonscription a réussi la performance jusqu’ici inégalée d’être battu par le candidat du FN …Affligeant pour l’Ump certainement, mais j’avoue que j’ai un peu de mal à ne pas m’en réjouir!
    Il y a un moment où il faut faire table rase et reprendre les choses une par une : dégager Braouezec et le reste de l’édifice « pseudo-communiste » s’effondrera puis participer, modestement, à l’action pour un remplacement de tous ceux (droite et gauche) qui ont participé au maintien de ces fossoyeurs  » pseudos-communistes, pseudo-spécialistes du btp » de notre territoire pendant des décennies, par calcul, ignorance, complaisance ou par amour… Cela devra passer par le « remplacement » des « responsables de droite » dans notre département, E. Raoult en premier lieu bien sûr…
    Pour l’heure en résumé :
    1- T S B (Tout Sauf Braou) au 2ème tour, il sera toujours temps ensuite de s’intéresser à son successeur.
    2- renvoyer le candidat Ump à ses « vaporeuses » études politiques en le remerciant de s’être fait « caramboler » par le FN … belle perf. pour un ancien de Sciences-Po…
    Bien cordialement,
    didier Labaune, « vrai » conseiller municipal d’opposition Ump-PartiRadical à Saint-Denis.
    http://saintdenislabauneump.blogspot.fr/
    *relire à ce sujet
    http://saintdenislabauneump.blogspot.fr/2011/03/un-plaisir-narrive-jamais-seul.html
    http://saintdenislabauneump.blogspot.fr/2011/03/tailler-la-haye-dimanche-prochain-le.html
    Publié par Didier LABAUNE Date: lundi, juin 11, 2012
    lundi 4 juin 2012
    Seine-Saint-Denis 2 ème circonscription ? La République bananière!?!?….
    Tout le monde ( Ump Parti Radical , partis minoritaires de droite mais aussi de gauche, et bien entendu le PS en ne choisissant pas G Sali ) est d’accord pour laisser Braouezec continuer à pourrir notre ville et notre circonscription.
    Alors, vous trouvez des candidats, nombreux, qui viennent faire « un galop d’essai » dans la deuxième cironscription : ils ne viennent pas pour gagner et « dégager Braouezec » , ils se servent de notre territoire comme champ d’expérimentation à leurs misérables et improbables ambitions ….Oui, champ d’expérimentation dont vous êtes, dont nous sommes les « cobayes »!!!
    Prenez une ville comme la nôtre et faites l’addition de quelques « éléments » ( non exhaustif):
    1 clientélisme obscène de l’équipe en place qui va jusqu’à aller chercher les gens chez eux le jour du vote en leur disant que si ils ne sont pas réélus, ils perdront, selon les cas, emplois , logement social, place de crêche etc..
    2 listes électorales jamais « nettoyées » ( cf articles sur mon blog à propos de l’hypothétique refonte ).
    3 En plus de la désinformation nationale ( presse vérolée) , propagande locale « pseudo-communiste » éhontée au moyen de moyens financiers considérables ( ex : plus de 5 millions d’euros de communication/an pour Saint-Denis plus subvention au Jsd de 800 000 euros/an).
    4 conséquence des 3 premiers points : F Hollande obtient à Saint-Denis près de 80 % des voix : un score de « République bananière » que ne renierait pas l’ex Urss!!!
    5 Une population locale spectatrice de son destin qui redoute de s’impliquer en politique, (de militer vraiement) en se disant , à tort, qu’elle n’en sera pas capable…
    6 « Grands » partis politiques qui se partagent le « gâteau » en même temps que les territoires en négligeant leurs propres élus « de terrain » mais pire encore en ignorant les populations dont , sachez-le ,il n’est JAMAIS QUESTION dans leurs tractations qui ressemblent plus à ce que j’appelle une »véritable politique de pissotière, odeur comprise ! »).
    Vous obtenez une situation qui nous mènera à l’explosion …tout simplement.
    Didier LABAUNE
    http://saintdenislabauneump.blogspot.fr/

Les commentaires sont fermés.