Aulnay-sous-Bois: Tribune « Oxygène » de Novembre du Groupe Union des Républicains Sociaux

de | 2011-12-07

Vous trouverez ci-dessous la tribune de Daniel Jacob, conseiller municipal Parti radical du Groupe Union des Républicains Sociaux, parue en novembre 2011 dans Oxygène :

LA  VOITURE, UNE  NECESSITE  QUI  DERANGE ?

Aulnay-sous-Bois: Tribune Jacques Chaussat et moi-même avons assisté à la réunion publique traitant du stationnement au centre ville et autour de la gare, le 21 octobre dernier, en mairie. La municipalité a exposé les difficultés liées à cette problématique. Après des échanges nourris, des propositions ont été effectuées lors de cette rencontre. Elles seront transmises pour étude dans les réunions de quartier.

Il est à noter que « Les relations tumultueuses » entre la voiture, l’environnement, le commerce, et les habitants sont souvent au cœur des débats dans ces assemblées.

L’incivilité de certains automobilistes provoque embouteillages, pollutions, nuisances sonores et insécurité. Le strict respect des règles de conduite et de stationnement est la condition fondamentale de la bonne utilisation de l’espace public. Aussi une gestion adaptée et une régulation appropriée du stationnement sont devenues indispensables.

QUELLE EST LA POLITIQUE DE LA VILLE ?

Monsieur le Maire, jusqu’à présent, ne fait pas respecter les règles basiques de l’urbanisme auprès des promoteurs. Il accepte de ces derniers une contribution financière beaucoup moins élevée que de construire en sous-sol les parkings nécessaires, au regard du nombre de logements réalisés. (Exemple rue Fernand Herbault, Impasse des Marronniers).

Monsieur le Maire persiste dans ses projets de constructions de logements sur le terrain de l’ancien  Hôtel des Impôts, rue de la Croix Blanche, alors que les places de stationnement sont notoirement insuffisantes. Ceci conduirait à un encombrement des rues du quartier déjà bien embouteillées.

Monsieur le Maire n’a pas prévu non plus le nombre de places de stationnement nécessaires pour déposer les enfants à la  crèche en construction rue de Toulouse. Qu’en sera- t’il pour le futur 7ème collège ?

Monsieur le Maire ne fait pas de réserves foncières pour construire des parkings, aux abords du centre ville, afin de maintenir voire de développer le commerce de proximité.

Monsieur le Maire ne pense qu’à construire des logements, encore des logements, toujours des logements, pour réaliser un rêve : Qu’ Aulnay-sous-Bois devienne une ville de 100 000 habitants !

Ce rêve deviendrait le cauchemar des habitants avec, en plus, une circulation qui s’ajouterait au trafic en provenance des villes voisines. Bien entendu nous subirions, à nouveau, des problèmes criants de stationnement.

Tout cela constitue des sujets d’inquiétudes qu’il va bien falloir traiter en lien  étroit avec les Aulnaysiennes et les Aulnaysiens.

Notre groupe « Union des Républicains Sociaux »du Parti Radical, demeure à votre écoute.

Daniel Jacob,
Conseiller municipal Parti radical d'Aulnay-sous-Bois