Aulnay-sous-Bois – Salle Pierre Scohy : « Réunion de Boxe avec Mehdi Bouadla, samedi 9 octobre à 20h »

de | 2010-10-09

Aulnay-sous-Bois - Salle Pierre Scohy : Aulnay-sous-Bois, le 22 janvier 2010. Lors de son dernier combat, Mehdi Bouadla (de face) avait battu l’Argentin Mora pour s’emparer du titre IBF international.

MEHDI BOUADLA remonte sur le ring, ce soir chez lui à Aulnay, plus de huit mois après sa dernière sortie (le 22 janvier) et après une blessure au mollet droit qui lui a fait perdre son titre de champion de France des super-moyens. Face à l’expérimenté Estonien Sergei Melis (28 ans, 16 victoires, dont 5 avant la limite, et 2 défaites), pour la défense de sa ceinture IBF internationale et le titre intercontinental WBO vacant des super-moyens, l’Aulnaysien (28 ans, 19 victoires, dont 9 avant la limite, et 3 défaites) affiche ses nouvelles ambitions.

Avez-vous digéré la perte de votre ceinture nationale?
MEHDI BOUADLA.
Je ne l’ai pas perdu, on me l’a logiquement retiré après mes deux forfaits pour blessure lors des défenses prévues contre Christopher Rebrassé. C’est pour cela que, dans ma tête, je suis toujours un peu champion de France. Mais désormais je vais m’orienter vers d’autres challenges.
 
MEHDI BOUADLA : « Un Championnat du monde est envisageable »

Lesquels ?
Si je bats Melis, je serai classé parmi les quinze premiers de la WBO. Avec le soutien de ma ville et de mon club, l’organisation d’un champion du monde est envisageable. En 2003, je pensais que devenir champion de France était impossible. Aujourd’hui, je me dis que je fais partie des challengeurs mondiaux. Cet objectif est encore loin, mais proche à la fois.

Tout cela n’est-il pas un peu présomptueux?
Il n’y a rien de prétentieux lorsque je dis cela. J’ai la chance d’avoir un entourage compétent, formé de gens avec la tête sur les épaules, qui ne me veut que du bien. Et puis, c’est maintenant qu’il faut aller vers des choses concrètes. Le temps passe vite.

Aulnay-sous-Bois - Salle Pierre Scohy : Où en êtes-vous avec cette blessure au mollet?
Ça devient un vilain souvenir. Et je suis prêt pour ce retour, même si ma préparation a été éprouvante en raison de problèmes familiaux. Ma grand-mère et mon grand-père sont à l’hôpital. Je monterai sur le ring avec une grosse pensée pour eux.

AU PROGRAMME. A partir de 20 heures (salle Pierre-Scohy). Championnats International IBF et intercontinental WBO des super-moyens : Bouadla (CSL Aulnay) – Melis (Est). Super-légers : Bariz (CSLA) – Balogh (Hon). Mi-lourds : Fofana (CSLA) – Hantak (Slo). Super-moyens : Anouche (CSLA) – Uskrt (Slo). Plus cinq combats amateurs.

Source : Le Parisien – Thierry Raynal – Le 9 octobre 2010