Aulnay-sous-Bois : « Les nouvelles rames du RER B entrent en gare »

de | 2011-04-28

Aulnay-sous-Bois : Aulnay-sous-Bois, hier, midi. Les vogageurs ont découvert les rames du RER B rénovées tout en grignotant quelques canapés.

«Des voitures claires, aérées et climatisées, rien à redire, c’est parfait ! » Amine est passé par hasard visiter les nouvelles rames du RER B, où dominent les jaunes et les verts, présentées au public hier à la gare d’Aulnay. Pour cet usager quotidien de la ligne, cette remise à neuf est la bienvenue. « J’ai entendu que bientôt il y aurait un train toutes les trois minutes aux heures de pointe.

Quand ça sera en place, on aura l’impression d’avoir le métro en bas de chez nous », se félicite-t-il encore. Un train toutes les trois minutes, ce sera en effet la cadence du RER B à partir de 2013. Ces nouveautés s’inscrivent dans le programme de rénovation complète de la ligne, qui s’achèvera en 2014.

Les strapontins disparaissent

D’ici là, tous les trains seront reconditionnés à l’image des rames présentées hier. Les voitures restent les mêmes, mais elles sont relookées et leur aménagement intérieur est entièrement revu. Un changement radical. « Avant qu’on neme le dise, je n’avais pas imaginé que cette rame pouvait être l’un des anciens RER rénové, s’étonne Abou. On ne reconnaît pas du tout et c’est vraiment mieux. Sauf pour les strapontins, même si c’était parfois gênant, je trouvais ça pratique. » Nombre d’usagers font la même remarque. « La disparition des strapontins intrigue les gens, mais c’est une décision mûrement réfléchie : l’incivilité en période d’affluence rendait parfois difficile la sortie des voitures, notamment à cause de ces sièges », explique Séverine Lepere, directrice de la ligne B qui présentait hier ces innovations au grand public. « Ces nouvelles rames ne sont que la partie émergée de l’iceberg, ajoute-t-elle. Le gros du travail se trouve dans le rehaussement des quais, l’aménagement des voies, la signalisation… » De la gare du Nord à Mitry-Claye, huit quais sont déjà rehaussés. A Aulnay, la moitié des travaux ont été effectués, ils se poursuivent jusqu’à l’été, tout comme au Blanc-Mesnil et à Drancy. A La Courneuve et au Bourget, il faudra attendre 2012. Quant aux rames rénovées, équipées de caméras, seules cinq sont déjà en circulation. Au total, l’ensemble de ces travaux de rénovation coûteront 250M€.

Source : Le Parisien – Le 28 avril 2011