Aulnay-sous-Bois : « Des sales mômes pour un bel opéra »

de | 2010-10-01

Aulnay-sous-Bois : Dans un groupe, il y a toujours un bouc émissaire. Et dans cette colo, c’est Hubert, « l’intello de service » qui ne fait jamais rien comme les autres. Mais quand le jeu va trop loin, les conséquences peuvent être terribles… Dans « les Sales Mômes », le nouvel opéra du collectif Créa, à Aulnay-sous-Bois, Didier Grojsman, le directeur, a voulu dénoncer « l’effet de groupe qui peut pousser n’importe qui à devenir cruel.

L’intrigue se déroule dans les années 1960, mais le problème n’est pas propre à une époque ».

Sur scène, 37 jeunes de 10 ans à 18 ans chantent, dansent et se donnent la réplique en short taille haute et chemisette bien repassée. Le résultat est bluffant, professionnel. Les comédiens, accompagnés de musiciens, sont concentrés du début à la fin de ce spectacle très rythmé. Claude Bajonco, du Créa, explique ce résultat par « le travail qui est demandé aux jeunes ». Des apprentis comédiens et chanteurs qui viennent de toute la région parisienne.

« On répète au moins quatre heures par semaines, certains week-end, et pendant les vacances. Mais c’est avant tout un plaisir », détaille Léo, 17 ans, qui tient le rôle d’un colon aveugle. Pour preuve, la plupart des élèves restent d’une année sur l’autre. Comme Roxane, 18 ans, treize ans d’ancienneté. Elle joue Chantal, la mono, et est fière de ce spectacle « car il est ancré dans la réalité ».

Ce soir et demain, à 20 h 30, dimanche à 16 heures, à l’espace Jacques-Prévert. De 5 € à 17 €. Rés. au 01.46.66.49.90.

Source : Le Parisien – Le 1er octobre 2010