Aulnay-sous-Bois : « La volonté d’agir, Bulletin de Jacques Chaussat – L’édito (Partie 1 / 9) »

de | 2011-04-11

Aulnay-sous-Bois : Jacques Chaussat, conseiller général et municipal d’Aulnay-sous-Bois, nous fait part de ses actions sur l’année écoulée au Conseil Général de la Seine-Saint-Denis au travers d’un bulletin, distribué récemment.
Pour rappel, il s’agit du deuxième bulletin, le premier ayant été distribué en juin dernier.

Aulnay Radical a souhaité, pour ceux qui n’auraient pas reçu un exemplaire, revenir sur les différents thèmes evoqué dans ce bulletin. Si vous souhaitez recevoir en mains propres celui-ci, n’hésitez à nous contacter à contact@aulnayradical.fr

 Première partie : l’édito

 Veuillez trouver ci-dessous l’édito de Jacques Chaussat, qui accompagne ce bulletin. Vous pouvez également le télécharger au format électronique en cliquant ici ou sur l’image ci-contre.

  Téléchargement Bulletin Jacques Chaussat P 1 sur 9

« L’éducation de nos enfants, des tout-petits aux plus grands, leur formation et leur intégration au sein de notre société républicaine, sont des exigeances fondamentales. C’est la raison pour laquelle j’attache une grande importance à la réalisation du « 1er niveau » de soutien aux parents que représentent les crèches, mode d’accueil indispensable.

Le Conseil Général participe aux financements de ces structures. J’ai soutenu des programmes de construction sur le département avec mes collègues, singulièrement sur Aulnay-sous-Bois, où le projet de crèche rue de Toulouse répond bien aux préoccupations des parents.

Cependant, des places d’accueil demeurent insuffisantes sur l’ensemble du département.

 Par ailleurs, la décision de bâtir (enfin !) le 7ème collège dansd le sud de laville d’Aulnay-sous-Bois m’agrée totalement, même si le sujet a donné lieu à des polémiques habilement entretenues par l’exécutif départemental et… municipal de notre ville. En effet, notre groupe UMP – Parti Radical – Nouveau Centre au Conseil Général, souhaitait l’édification de nouveaux collèges.

En revanche, nous n’avons pas accepté d’approuver un programme de constructions sans connaitre les conséquences financières d’un engagement de 703 millions d’euros pour 21 collèges.

Nous demeurons toujours très inquiets de l’impact de cette décision sur notre budget 2011, sur ceux des années suivantes et… sur nos impôts.

Dans un autre domaine mais tout aussi important, concernant la « construction » du citoyen, je suis de ceux qui ont encouragé – et qui l’appuient toujours vivement – le service civique destiné à des jeunes volontaires de 16 à 25 ans.

Un tel engagement pour une collectivité, quelle que soit la forme qu’il revêt, est une source d’enrichissement personnel et d’immersion bénéfique dans la vie sociale et républicaine.

Le service civique volontaire participe à la progression intellectuelle et morale de notre jeunesse dans un cadre de grande liberté de choix, offert par la République.

Aidons-la à saisir cette chance.

 Ma volonté d’agir demeure forte. Je reste à votre écoute. Jacques Chaussat« 

Source : Aulnay Radical  – Le 11 avril 2011