Aulnay-sous-Bois : Les douze conseils de quartier prennent vie

de | 2008-10-13

   Le maire, Gérard Ségura (socialiste), en avait fait un argument de campagne lors des dernières municipales : instaurer la démocratie participative à Aulnay-sous-Bois. Jeudi, le conseil municipal va entériner l’installation de douze conseils de quartier. Instituées par la loi du 27 février 2002, ces instances mises en place par l’ancienne équipe municipale étaient jusqu’à présent au nombre de quatre.
   
Changement d’échelle donc, et changement de philosophie selon Philippe Gente, adjoint au maire ( socialiste )chargé de la démocratie participative : « Ce n’est pas un gadget. On ne veut pas que les gens viennent uniquement pour rouspéter. Notre idée, c’est de construire des projets avec les habitants. »
   
Quatre adjoints au maire ont été spécialement chargés de suivre deux ou trois conseils de quartier chacun. Le découpage avait été annoncé au début de l’été*. De premières assemblées plénières ont eu lieu en mai et juin dans chaque quartier, toujours en présence du maire et de Philippe Gente. Les habitants se sont déplacés pour y évoquer pêle-mêle les problèmes de stationnement, de circulation, de sécurité, réclamer des activités sportives et culturelles…

   
200 délégués
   
La mairie a également fait appel aux bonnes volontés. Deux cents personnes environ se sont portées candidates pour devenir « délégué de quartier ». Habitants, associatifs ou professionnels travaillant dans la ville, ils auront pour mission d’animer les débats au sein des conseils, et de jouer les courroies de transmission avec la mairie. « Aujourd’hui, on ne peut plus imposer les choses sans avoir consulté la population », affirme Philippe Gente. La prochaine étape pourrait avoir lieu en janvier prochain, avec l’organisation d’assises de quartier.
   
   * Les conseils sont répartis sur les quartiers suivants : Merisiers-Etangs, Est-Edgar-Degas, Ouest-Edgar-Degas, Savigny-Mitry, Gros-Saule, Mairie-Paul-Bert, Vieux-Pays-Roseraie-Bourg, Balagny-la-Plaine-Tour-Eiffel, cité de l’Europe, Nonneville, Chanteloup-Pont-de-l’Union, Prévoyants-le-Parc.
   
Source : Le Parisien – Gwenael Bourdon – Le 13 octobre 2008