Aulnay-sous-Bois : L’opposition réclame la démission d’un adjoint au maire

de | 2008-09-17

Aulnay-sous-Bois : L’opposition réclame la démission d’un adjoint au maire - image leparisien170908 on http://www.billelouadah.fr Aulnay-sous-Bois – L’UMP Franck Cannarozzo accuse Pascal Montfort (à droite), adjoint au maire socialiste Gérard Ségura (à gauche), d’avoir bénéficié d’un « avantage indu » pour un séjour au ski. (LP/G.B.)

Le débat promet d’être houleux à Aulnay lors du conseil municipal de demain. L’UMP Franck Cannarozzo, soutenu par son groupe, s’attaque à Pascal Montfort, adjoint au maire à l’hygiène et à la salubrité. Il réclame sa démission, pour avoir participé à un séjour au ski en avril dernier.
S’appuyant sur le fait que ce voyage a été en partie financé par des fonds municipaux, via la mission ville et la plate-forme d’insertion multiservices (PIM), il accuse l’élu d’avoir bénéficié d’un « avantage indu ».

« On ne peut rien lui reprocher sur le plan pénal »
 

« M. Montfort est parti avec sa famille dans un séjour pris en charge à 47,5 % par la ville. En tant que membre d’un exécutif, il n’aurait pas dû le faire », affirme l’élu UMP. Certes, le voyage organisé par l’association Espérance musulmane de la jeunesse française (EMJF) a eu lieu en avril, trois semaines après l’installation du nouveau conseil. Mais Pascal Montfort se défend : « Le voyage a été organisé et payé en décembre 2007. A l’époque, je n’étais pas élu et je n’ai accepté de m’engager aux côtés de Gérard Ségura qu’en février 2008. Franck Cannarozzo agit par déception politique. » L’EMJF est ancrée dans le nord de la ville, où habitait jusqu’à récemment Pascal Montfort. Comme elle l’avait déjà fait par le passé, l’association a sollicité la mission ville et la PIM, leur réclamant respectivement 10 000 € et 4 000 € de subventions. Franck Cannarozzo, président de la mission ville jusqu’au 16 juillet, n’avait rien versé : « J’estimais qu’on avait déjà assez aidé l’association. La facture a été réglée après son remplacement par l’adjoint au maire (PS) Grégoire Mukendi.

Dans cette affaire, Pascal Montfort peut compter sur le soutien du maire socialiste. « On ne peut rien lui reprocher sur le plan pénal. Franck Cannarozzo cherche simplement à salir les membres de la nouvelle majorité », déclare Gérard Ségura.
 
Source : Le Parisien – Gwenael Bourdon – Le 17 septembre 2008

8 réflexions au sujet de « Aulnay-sous-Bois : L’opposition réclame la démission d’un adjoint au maire »

  1. Michèle

    Je ne sais pas si on ne peut rien lui reprocher sur le plan pénal mais sur le plan de la morale et de l’éthique ce n’est pas acceptable.
    Cela me fait penser à l’histoire des Assedic.
    Encore une affaire qui ne va pas réconcilier les aulnaysiens avec leurs élus et la politique.

  2. Julien Le Petit

    Je voudrais qu’on m’explique comme à un enfant de 4 ans.
    A Aulnay, pour partir en vacances et qu’une partie de mon voyage soit pris en charge par la municipalité, faut-il appartenir et diriger une association?
    Je suis surpris que la municipalité ne soit pas plus regardante sur les participants de ces sejours.
    On croit rêver…

  3. KHADIJA

    « Le voyage a été organisé et payé en décembre 2007. A l’époque, je n’étais pas élu et je n’ai accepté de m’engager aux côtés de Gérard Ségura qu’en février 2008. Franck Cannarozzo agit par déception politique. » Donc a cette époque il n’était pas elu mais goudron lui était maire quand il touché ses assedic.

  4. Rodolphe

    Il faut arrêter de croire au père noêl, Mr Montfort ne s’est pas décidé au dernier moment pour faire campagne et accepter un poste d’adjoint…. ou alors, quelle crédibilité
    si vous lisez la lettre adressée au maire, on y parle aussi d’un voyage en andalouise (juillet)
    Monsieur montfort habite à Goussainville, ce n’est pas une fuite, c’est un déménagement, et cela ne s’est pas fait en un jour !!!
    Ca le fait bien pour la proximité et le discours d’un ajoint de quartier qui à quitté le quartier
    donc, arrêtez de trouver tout un tas d’excuses à ces profiteurs
    quels qu’ils soient, c’est honteux et cela doit s’arrêter
    Demission logique, qu’il en profite encore un peu, c’est bientôt noêl, il pourra « gratter » quelques jouets

  5. marc fretter

    Pour khadija,
    le voyage a eu lieu en avril…et l’andalousie…en période estivale
    et pour les assedics(assurance chomage) …monsieur gaudron avait cotisé avec sa paye…et non la votre…

  6. Riad

    Vous voudrez bien faire connaitre la position du parti radical, sur cette triste affaire.
    Merci d’avance à Mr Chaussat

  7. C.VARGIN

    Bonsoir,
    Je souhaite répondre sur l’ambiance du dernier conseil municipal… certes, lourde… mais à qui la faute!!!
    Les interventions de Monsieur CHAUSSAT étaient agumentées… mais je dois reconnaître qu’il n’était pas aidé par le manque de préparation de ses co-listiers

  8. Germain FERRANDO

    Je souhaite ajouter aux commentaires précédents qu’un élu de l’opposition municipale s’en prend directement à un homme(donc un être humain, si si j’insiste, apparemment personne ne l’a remarqué) et le traîne, lui et sa famille dans la boue sans hésitation en indiquant pour le justifier des valeurs morales qui rappellent celles de l’inquisition à une autre époque.
    Pauvre France, pauvre Aulnay

Les commentaires sont fermés.