Aulnay Radical donne la parole au Collectif des riverains de la rue Fernand Herbaut – Partie 2

de | 2009-04-08

Aulnay Radical donne la parole au Collectif des riverains de la rue Fernand Herbaut - Partie 2 - image  on http://www.billelouadah.fr    
   Rue Fernand Herbaut : Un des pavillons voués à la destruction

Comme convenu, nous publions la suite de la note "Aulnay Radical donne la parole au Collectif des riverains de la rue Fernand Herbaut" rédigée par notre ami Arnaud. Il est à souligner que son remarquable travail apporte un éclairage objectif sur les difficultés (liées à l’absence de concertation) que peuvent rencontrer des riverains…

· Réunion publique gare/ Paul Bert

Le 30 Mars 2009 était organisée à l’Hôtel de ville, une réunion publique sur le quartier Gare/Paul Bert. Quelques riverains de la rue Fernand Herbaut étaient présents ce soir là. Le sujet de cette construction a été évoqué, et a suscité des controverses aussi bien de la part du Maire que des riverains :

« Et comment comprendre la façon de détourner le problème lors de la réunion gare /Paul Bert le 30 mars par M. Le Maire qui répond que contrairement aux autres rues : « Contrairement aux autres secteurs, le projet est trop avancé pour faire quelque chose » alors qu’aucun achat, aucun permis de démolir n’est à ce jour répertorié au service des permis de construire. Raison pour laquelle d'ailleurs nous souhaitons avant qu'il ne soit trop tard pouvoir en débattre avec les élus ainsi que cela a été le cas pour les autres riverains d’autres quartiers… Pourquoi une telle réponse qui d’ailleurs n’admet aucune suite possible ? Pourquoi cette fin de non recevoir? La considération n’est donc pas la même pour tous les Aulnaysiens ? On ne comprend pas. »

· Les conséquences et les raisons de tels excès

Les membres du Collectif nous expliquent leur point de vue concernant les conséquences de tels excès pour le cadre de vie des Aulnaysiens :

« Ainsi, de "nombreux riverains" découvrent dans de "nombreux quartiers" ces prévisions d'urbanisation à outrance qui bouleversent naturellement l'environnement, le cadre de vie voire même des prévisions de vie que de nombreux Aulnaysiens avaient engagées pour leur avenir. Et il faut savoir qu'avec un tel PLU, tous les Aulnaysiens peuvent ou seront même concernés à court ou moyen terme.

Il sera désormais déconseillé d'acheter un pavillon à Aulnay au risque de se retrouver très rapidement entourer d'immeubles, ce n'est certainement pas le choix de futurs acquéreurs. Or malgré les manifestations qui apparaissent un peu partout dans Aulnay : la rue Coullemont (création d'une association des riverains), la rue Jules Princet, la rue de l'Aulnaysienne, la rue Fernand Herbaut, la rue du 14 juillet, la rue Roger Salengro, la rue des Saules… et tout ce que l'on ne connait pas encore, la modification du PLU ne fait qu'accroitre le "bétonnage"* sans prendre à aucun moment acte de tous ces mécontentements qui fleurissent un peu partout, mais c'est le printemps…! en totale contradiction avec les discours ou les promesses : la participation des Aulnaysiens, "rien ne se fera sans eux"… Quel Aulnaysien a participé en amont au projet de modification du PLU? Ni d'ailleurs les associations concernées! Quel Aulnaysien s'informera, selon le sondage, des modifications du PLU? à moins d'être un professionnel de la discipline. Chacun vient d’ailleurs pour des problèmes personnels, non pour une réflexion globale sur le bien fondé ou non de ces modifications. »

« Des raisons sont avancées pour justifier de cette urbanisation: conserver plus de 80000 habitants, des logements sociaux et le rapprochement des moyens de transport! Ce sont des justifications qui demanderaient des échanges, il faudrait un véritable débat démocratique pour argumenter mais celui-ci n’a pas eu lieu, les choix sont de toute façon déjà faits, avant les éventuels débats…en aval! »

* Le projet de suppression du COS (Coefficient d'Occupation du Sol) dans les zones pavillonnaires et les différents projets de densification de la ville ont pu être exposés dans le cadre de la réunion publique sur le Plan Local d'Urbanisme, le 26 Mars 2009 (PLU P1, PLU P2 et PLU P3).

    · Lettre ouverte du collectif des riverains de la rue Fernand Herbaut

· Dans le cadre du mécontentement grandissant des riverains de la rue Fernand Herbaut, le collectif a souhaité adresser une lettre ouverte, sur la situation préoccupante du devenir de ce quartier. Les membres d'Aulnay Radical invitent ses lecteurs à prendre connaissance de cette lettre. Vous pouvez la consulter au format pdf en cliquant ici.

· En résumé

Aulnay Radical donne la parole au Collectif des riverains de la rue Fernand Herbaut - Partie 2 - image  on http://www.billelouadah.fr Difficile de faire la part des choses dans un contexte de crise du logement, surtout en période d'incertitude électorale. Le Collectif de riverains, nous l'avons bien compris, n'est pas contre l'implantation de logements collectifs à cet endroit. Cependant, dans un souci de préserver un cadre de vie serein, et pour éviter une saturation du quartier en terme de circulation, ou d'accentuer le problème lié à un manque de commerces de proximité diversifiés, de places en crèche ou dans les écoles, ce Collectif souhaiterait comme cela s'est donc produit ailleurs, pouvoir s’ exprimer sur ce projet :

· qu'un allègement de la hauteur de la construction soit revu à R+3

· qu’un tel bâtiment de 57 m de long soit au moins scindé, partagé…ou autre projet architectural

· avec un recul de quelques mètres par rapport à la voirie

· que l’accès au parking souterrain sur l’impasse soit revu car dangereux pour des allers et venues

ou bien, la ville pouvant disposer ainsi d'environ 1200 m2 en plein centre ville, une structure municipale ne serait-elle pas la bienvenue?
La crèche du 11 novembre est appelée à être reconstruite… Les riverains de la rue des SAULES ont été sollicités… A quoi cela tient-il? Il est certain que la pression, le nombre, la mobilisation étaient plus conséquents pour ce Collectif.
 
  
Par la publication de cette note, sans volonté polémique et partisane, l'équipe d'Aulnay Radical a souhaité donner la parole au Collectif des riverains de la rue Fernand Herbaut afin de sensibiliser le plus grand nombre d'aulnaysiens à leurs difficultés.
Nous souhaitons que ce Collectif,
 force de propositions, puisse être écouté afin de parvenir à un compromis satisfaisant pour l'ensemble des aulnaysiens (en termes d'infrastructures publiques de type crèches ou logements à dimension humaine) et des riverains de ce quartier en préservant leur environnement et leur cadre de vie déjà suffisamment altérés.
 
Source : Aulnay Radical – AK – Le 8 avril 2009

3 réflexions au sujet de « Aulnay Radical donne la parole au Collectif des riverains de la rue Fernand Herbaut – Partie 2 »

  1. B. Parrain

    Bonjour,
    Merci de relayer le mécontentement d’un certain nombre d’Aulnaysiens sur des sujets aussi sensibles que le cade de vie. Ma première remarque est qu’en un an, notre nouveau Maire a réussi à faire se créer plus de collectifs de riverains mécontents, que pendant toute autre mandature. Il a certainement une définition de la démocratie participative toute personnelle.
    Deuxièmement, je redis ce que j’ai déjà écrit sur un autre blog, pour qu’un projet, quel qu’il soit et à fortiori d’urbanisme, soit qualifié d’UTILE à un endroit précis, il faut qu’il ait été présenté, discuté, motivé par son auteur et qu’enfin il soit voulu et accepté par les habitants du quartier visé. C’est ma vision de la démocratie de proximité.
    N’oublions pas que le programme de M. Ségura n’a été voté, à quelque 200 voix près, par la moitié des Aulnaysiens qui se sont exprimés (et je ne m’étendrai pas sur les conditions, qui font l’objet du recours). Il reste tout de même une bonne moitié qui ne partage pas du tout ses projets pour notre Ville. Il ne semble pas vouloir les entendre.
    Le 27 Avril, pour ceux qui ne le savent pas encore, le conseil d’Etat se prononcera définitivement sur l’annulation ou non, de l’élection Municipale de Mars 2008. Il se peut que nous ayons à nouveau l’occasion de nous faire entendre par notre bulletin de vote. Il faudra alors convaincre ses amis, ses voisins de ne pas rester chez eux ce jour là, et qu’en cas d’impossibilité de se déplacer, donner une procuration.
    On voit bien là les enjeux pour le devenir de notre Ville. Le Maire a des pouvoirs étendus et pour peu que l’on ne partage pas ses projets, on ne peut alors que subir ou quitter la Ville.
    Personne ne s’était « attaqué » aux secteurs pavillonnaires autant que la majorité actuelle, et en aussi peu de temps.
    Je ne parle même pas de l’explosion des impôts qui ne se feront sentir qu’en 2010 et qui seront le fait du dérapage budgétaire qui se profile.
    Courage à ces collectifs, pétitionnez, faites du bruit, alertez les médias par des communiqués de presse, rapprochez-vous des autres collectifs et ensemble, vous ferez reculer les projets que vous ne jugez pas conformes aux choix de vie que vous avez fait, en choisissant Aulnay pour y construire votre avenir, ainsi que le patrimoine de vos familles. Et n’oubliez pas d’aller porter vos commentaires sur le registre de l’enquête publique sur les modifications du PLU, au service des études urbaines rue Ch. Dordain. Cette enquête se termine le 16 Avril.
    Cordiales salutations

  2. José

    Le charme d’aulnay s’envole de jour en jour grace au nouveau maire (j’espère pas pour très longtemps).
    Que l’on garde d’aulnay l’image quelle avait avant.
    J’espère que les gens ont compris le gachi qu’il sont en train de faire d’aulnay.
    Vivement qu’on revote pour le bien de cette ville.

  3. Alain AMEDRO

    Je me permets de vous signaler une note sur mon blog qui revient sur le silence supposé de la municipalité vis à vis des riverains de cette rue.
    http://alainamedro.rsfblog.org/archive/2009/04/23/transparence-et-manipulation.html
    Je vous remercie de permettre à vos lecteurs de se faire une idée plus précise de ce que nous avons déjà engagé comme dialogue avec les riverains et même un très large dialogue.Nous dialoguerons encore avec les aulnaysiens dans les jours qui viennent.
    Je précise aussi les responsabilités des uns et des autres sur les transformations du secteur pavillonaire.
    Bien cordialement
    Alain Amédro

Les commentaires sont fermés.