« Aulnay Polémiques » renaît…

de | 2008-01-25

« Aulnay Polémiques » renaît… - image 2008c_2 on http://www.billelouadah.fr     L’INSEE estime la population d’Aulnay à 81200 habitants

   Alors que l’on pouvait penser à juste titre que la publication de l’estimation de la population par L’INSEE allait permettre de mettre un terme à la polémique, le candidat socialiste persiste et témoigne de sa volonté de ne pas faire évoluer ses pratiques. Il est à souligner que sa propagande abondante et riche en affirmations gratuites n’a pas encore révélé son projet municipal à l’exception de cette idée novatrice que constitue la « création d’un défilé de mode ».

Après avoir affirmé que "la baisse démographique marquait un déclin de la ville", il concède aujourd’hui "une augmentation de seulement de 1,4 % de la population" qui traduit selon lui "un manque d’attractivité et de dynamisme".

Le candidat fabiusien justifie ainsi une volonté de politique de croissance démographique pour disposer de plus de dotations financières en occultant les conséquences politiques et sociales sur l’équilibre de notre ville. Il cite pour exemple des villes comme Montreuil qu’on ne peut qualifier d’attractif et dynamique sur le plan économique et social.

C’est pourquoi le Parti Radical, dans un souci de responsabilité politique, appelle les citoyens aulnaysiens à soutenir l’action et la politique de la majorité municipale qui vise à améliorer notre cadre de vie par la maîtrise de l’évolution démographique de la ville.

   Enfin, le Parti radical regrette l’attitude du Parti Socialiste qui vise à s’enorgueillir d’avoir élaboré une Charte éthique de bonne conduite alors qu’il est lui-même incapable de la mettre en pratique !

Evoquer une association opposée au vote électronique pour attaquer la majorité municipale ou mettre en lumière comme soutien un "homonyme anonyme" pour mettre en difficulté le candidat Modem sont la triste illustration de l’hebdomadiaire du candidat fabiusien du 23 janvier 2008…

16 réflexions au sujet de « « Aulnay Polémiques » renaît… »

  1. Matif

    Parlons donc du fond des problèmes : quelle est votre position quant à l’utilisation d’ordinateurs de vote à Aulnay ?

  2. Mohand Ichiou

    Encore une fois, après votre démonstration sur la crispation du PS en matière de diversité, vous pointez à juste titre des pratiques inacceptables au PS. Je trouve déplorable d’utiliser à des fins de basse politique un membre de la famille du candidat Bezzaouia. Je pense que cette erreur va coûter cher au Ps et que de nombreux socialistes vont voter modem par solidarité. On voit que franchir la ligne jaune pour semer le trouble dans une famille ne leur pose aucun problème de conscience et ça, c’est bien triste.

  3. Olivier

    Matif, je ne pense pas que le fait d’utiliser ou non une machine pour le vote puisse être appelé un problème de fond. Parlons plutôt programme, que propose chaque candidat, quelle est la vision d’Aulnay-sous-bois dans six ans pour chacun d’entre eux… et effectivement je n’ai pas encore vu le projet de Gérard Ségura (si on passe l’épisode du défilé de mode mdr). Nous ne voyons que des Aulnay va mal, Aulnay a moins de 80.000 ha, Aulnay ne va pas pouvoir faire le PRU… Des « déclinologues » à gogo !
    Moi, je ne veux pas d’un maire comme cela ! Après la bravitude, il veut nous vendre la pleuritude ! NON et NON !
    Ras le bol, Parti Radical, Nouveau Centre ou UMP, mais Aulnay ne doit pas être un sol pleureur !

  4. Hervé Suaudeau

    Bon, je crois que je suis un peu concerné 🙂 …
    Je ne défendrais pas Gérard Ségura, ce n’est pas mon rôle. Je laisse le soins à ses partisans.
    – Les ordinateurs de vote sont hélas un problème de fond. Les électeurs ont été privés de leur possibilité de contrôle du vote à cause de ces machines. Comment cette confiscation de de droit fondamental peut elle être une chose périphérique ? En ne pouvant plus contrôler son vote et reconnaître matériellement la victoire incontestable de l’adversaire, l’électeur perds confiance dans le scrutin et la légitimité de l’élu en est directement entachée. L’électeur doit avoir un maximum confiance dans son vote : c’est le fondement de la démocratie. Or en installant des ordinateurs de vote, le gouvernement perds sa capacité à convaincre les citoyens que le vote et sincère et met en danger la stabilité de notre démocratie.
    Ne laissez pas ce débat aux mains de la gauche seule, de nombreux hommes de droite on compris que ces machines faisaient porter un danger a notre démocratie.
    – Contexte: J’ai personnellement écrit l’article initial http://www.monaulnay.com/2007/11/aulnay-passe-so.html annoncant une population inférieure à 80000h et qui a été repris plus tard dans les tracts des socialistes. Je maintiens toute mon analyse (lisez l’article). Ce qu’il y a de nouveau depuis est l’officialisation du chiffre de l’INSEE estimant la population du 1er janvier 2005 à 81200h et qui montre une tendance inverse entre ceux du cabinet Taïeb (2007) et l’INSEE (2005).
    Très cordialement et bravo d’avoir laissé le débat ouvert même si il avait mal démarré à mon avis.
    Hervé Suaudeau

  5. David Burlot

    A vous lire, j’apprends que Ségura est adhérent d’un parti « fabusien ». C’est une nouvelle importante, mais sachez que Laurent Fabius est socialiste, et c’est déjà très bien.
    En quoi évoquer le travail d’une association reconnue comme interlocuteur par le ministre de l’intérieur (en charge des élections)vous pose-t-il un problème ? Souhaitez vous être plus explicite ?
    Enfin, le vote en France est unique et ne regarde que chacun. L’entourage et la famille ne peut intervenir dans le choix du vote. Alors laissez donc le Modem et sa tête de liste régler ses relations avec le candidat de la gauche. A moins qu’un accord vous lie avec le Modem, quelle est le lien du Parti Radical Valoisien avec le modem de M. Rezak Bezzaouia ?

  6. Hervé Suaudeau

    Ce qui est fort dommage est que nous soyons reconnus comme interlocuteurs du ministère de l’intérieur mais pas de la mairie. Je crois que beaucoup d’épisodes malheureux pourraient être évités si il y avait un soupçon de dialogue auquel nous appelons.
    Quel est l’engagement des élus PRV à ce sujet? En effet le problème n’a que trop duré.
    Hervé Suaudeau
    http://www.aulnaycitoyen.org

  7. Billel Ouadah

    Monsieur Burlot,
    Je tiens tout d’abord à saluer votre courage car vous êtes un acteur politique identifiable contrairement à certaines personnes qui s’expriment de manière masquée.
    Je tiens également à vous remercier pour votre contribution qui témoigne sur notre blog de « l’esprit d’ouverture » qui nous anime.
    Encore une fois, à l’image de votre commentaire sur « la diversité crispe le PS », vos interrogations ne sont pas une réponse à la problématique posée.
    Ce que nous pointons dans cette note, ce sont les polémiques et les contradictions du candidat socialiste. A quoi bon élaborer une Charte éthique de bonne conduite, si on n’est pas en mesure de s’y conformer… Au Parti Radical, pour marquer une opposition à une thématique, nous n’utilisons pas sur notre propagande d’associations pour légitimer nos propos afin de préserver leur caractère apolitique. Nous nous efforçons de faire une démonstration en développant des arguments avec des éléments factuels. Pour ce qui est des machines à voter, le Parti Radical affirme sa solidarité à l’égard de la majorité municipale.
    D’autre part, votre remarque sur l’appartenance au courant fabiusien est surprenante dans la mesure où celle-ci nous est déclarée par le candidat socialiste sur son site (voir sa « bio express »).
    Aussi, cette information est forte utile pour les électeurs aulnaysiens parce qu’elle permet de situer ce candidat à l’aile gauche du PS.
    Enfin, pour ce qui est de nos relations avec le Modem, sachez que le Parti Radical entretient des relations cordiales avec toutes les organisations politiques responsables.

  8. Hervé Suaudeau

    Cher Billel,
    J’espère que je ne suis pas la personne qui « avance masquée », car je me dois d’être neutre politiquement afin de préserver le combat pour la transparence du vote qui dépasse tous les partis. Je ne permettrais à aucun parti de récupérer notre combat pour des enjeux partisans.
    La phrase « Pour ce qui est des machines à voter, le Parti Radical affirme sa solidarité à l’égard de la majorité municipale. » est un peu courte pour justifier que le maire, au risque de paraître suspect, soit revenu sur sa promesse d’attendre les résultats du ministère de l’intérieur, de ne pas tenir compte de la position officielle du Sénat des scientifiques et du retrait fracassant des mêmes machines dans leur pays d’origine. Tout cela sans même provoquer une discussion au conseil municipal ni avec nous. Comment pouvez-vous accepter un résultat issu des urnes que vous ne pouvez même plus vérifier?
    Heureusement qu’à droite il existe un espace de démocratie comme ce blog et je vous en remercie, mais ce débat mérite une réponse plus longue.
    Hervé Suaudeau
    http://www.aulnaycitoyen.org qui n’est surtout pas un masque, mais au contraire une lutte contre l’opacité.

  9. Mohand Ichiou

    Encore heureux, que chaque individu est libre de son vote etne regarde que lui. Ce qui est incroyable, c’est votre naîveté David, vous soutenez un homme qui a recours à des manoeuvres inacceptables. Le pire, c’est vous défendez ces pratiques au lieu de les condamner. Même si je suis opposé au vote électronique (je n’ai pas pu voter aux presidentielles à cause des files d’attentes car je travaille le dimanche), je trouve les arguments du parti radical valable pour dénoncer ce que represente Segura et le PS.

  10. Billel Ouadah

    Hervé,
    Ce qui m’interpelle, c’est que vous me posiez cette question d’autant que je ne pensais pas à vous lors de la rédaction de ce commentaire mais rassurez-vous, vous êtes tout aussi identifiable que M. Burlot. En fait, j’avais à l’esprit Matif…
    Pour ce qui est des machines à voter, je vous confirme à nouveau notre solidarité à l’égard de la majorité municipale.
    Enfin, j’espère, comme vous le soulignez dans vos commentaires, que le candidat « socialiste fabiusien » prendra note de votre volonté de ne pas être récupéré et de ne plus utiliser votre association sur sa propagande pour légitimer son opposition à la majorité municipale.

  11. Hervé Suaudeau

    Cher Billel,
    Vous avez fait comme explication: « je vous confirme à nouveau notre solidarité à l’égard de la majorité municipale. »
    Le coté lapidaire de la phrase révèle une opinion limpide: Cette majorité ne vous autorise donc pas a exprimer cette opinion ? Ne pourrait-on pas en discuter calmement avec les protagonistes ? Pourquoi ce mur qui s’oppose à nous alors que nous avons prouvé notre expertise et représentativité ?
    Décidément si je discute trop ici cela va causer du tord en terme de trafic à MonAulnay.com…. Cela ne serait que juste retour des choses car c’est agréable de trouver d’autres endroits de discussion ouverte et démocratique. Cela devrait être normal mais cela ne l’est pas, donc bravo encore.

  12. Billel Ouadah

    Hervé,
    Je tiens à rappeler que la quasi-intégralité de la note qui a été rédigée, porte sur les polémiques et les procédés réducteurs employés par le candidat socialiste.
    L’utilisation de votre association en est un pour s’opposer à la majorité municipale. Vous conviendrez donc bien volontiers que la problématique posée n’est pas celle des machines à voter mais celle de l’incapacité du candidat fabiusien à se conformer à sa Charte éthique de bonne conduite.
    Pour autant, la publication sur notre blog de vos différents commentaires témoignent de la volonté de la majorité municipale de permettre de vous exprimer et ainsi de communiquer sur votre association bien que nous soyons bien loin de la problématique initiale posée.
    Pour ce qui est des machines à voter et en raison de votre insistance sur cette thématique, je reste fidèle à ma déclaration dans la mesure où M. Frank Cannarozzo, avec lequel nous travaillons en étroite collaboration, a développé à plusieurs reprises sur votre blog la position de la majorité municipale, position que nous partageons et position pour laquelle les radicaux sont solidaires.

  13. Hervé Suaudeau

    Cher Billel,
    Désolé d’avoir mis en difficulté un démocrate comme vous. J’admire l’élégance avec laquelle vous éludez la question, vous ne souhaitez pas répondre sur le fond et je n’insisterais plus (pour le moment 🙂 ) mais je le déplore car le fond est la seule chose de valeur dans un débat politique.
    Pour ce qui est de la « récupération » de notre action par le candidat socialiste: Tout parti a le droit de faire écho à notre combat, nous l’encourageons même. Ainsi même à l’UMP Philippe Dallier nous as soutenu. Donc tant que personne ne dira qu’on les soutient, je les laisserai bien volontiers faire écho à notre combat.
    Pour ce qui est de l’excellent espace de démocratie et liberté que vous laissez ici (et c’est tout à votre honneur), admettez votre diversité au sein de la majorité car la situation est différente ailleurs (permettez-moi la correction de ne pointer du doigt personne).
    Enfin excusez la force de ce dernier propos mais je crois qu’il résume ma position: La solidarité nécessaire entre partenaire ne devrait pas passer pas par la négation de sa propre conscience.

  14. Billel Ouadah

    Hervé,
    Si votre dernier commentaire (dont vous soulignez la force du propos) est une tentative de mise en difficulté des radicaux UMP au sein de la majorité municipale, autant vous dire que cette tentative est vouée à l’échec.
    Je constate également votre volonté de ne pas vouloir aborder sur le fond la problématique posée et donc de ne pas vous exprimer sur l’attitude du candidat socialiste qui comme le souligne notre ami Abdelkader laisse à penser que votre association le soutient.
    Enfin, ne souhaitant pas vous mettre en difficulté sur la gestion du trafic de votre blog, je tiens à vous remercier pour votre contribution et d’avoir souligné sur Aulnay Radical cet espace démocratique auquel est attaché l’ensemble de la majorité municipale riche par sa diversité et ses différentes sensibilités.

  15. Hervé Suaudeau

    Billel décoche ses flèches avec une habileté dialectique que j’admire même si ces flèches me sont destinées. C’est plus agréables que des critiques inélégantes que je subit habituellement. 😉
    Vous voulez mon opinion sur l’histoire du défilé de mode? Cela ne me parais pas très ambitieux pour une ville de 80000 habitants, bref un bide. Je n’irai pas plus loin car je dois me cantonner le plus possible au débat qui est le mien. Vous connaissez mes positions sur ce que devrais être le niveau du débat, je crois honnêtement qu’il y a un progrès dans le courrier Aulnay Renait depuis mes premières critiques.
    Mieux, je ne trouve pas « malsain » que M. Ségura évoque notre association dans ses tracts. Il ne fait pas de récupération et il sait parfaitement ce qu’il l’attend le jour où il le ferait. Je suis tout à fait disposé à ce que nos déclarations soient aussi reprises dans des tracts de droite.
    Si vous abandonnez ce combat à la gauche, vous ne pourrez vous en prendre qu’à vous même.

  16. maureen

    Enfin ! Donnons la parole aux défunts.
    En cette période d’élections municipales, comme le commun des mortels pourrait s’en rendre compte, les différentes composantes politiques sont sur le terrain à convaincre la majorité de la population.
    Un petit tract par là, une déclaration par ci et surtout beaucoup de poignées de main, des coups d’éclats, des coups bas (malheureusement) et… chose nouvelle : nos défunts prennent position.
    Feu Robert Balanger soutiendrait le candidat socialiste. Je ne savais pas que la tête de liste PS avais des dons de spiritisme. C’est aller vite en besogne que de penser et d’écrire que cette grande figure de notre ville soutiendrait (conditionnel oblige) le candidat PS.
    C’est vite oublier les déboires d’une certaine échéance municipale qui s’est déroulée en 1983.
    Faire prendre position à nos anciens disparus relève certainement de l’incorrection et presque du mépris et de l’irrespect.
    Pour ma par je préfère leur rendre hommage et laisser leurs âmes reposer en paix.

Les commentaires sont fermés.